Point des marchés – 17 septembre 2018

Découvrez chaque semaine le résumé de l’actualité économique.

Abstract, architecture, building.

L’essentiel

En Chine, en août les ventes au détail ont progressé de 9% sur un an et la production industrielle de 6,1%, tous les deux au-dessus des attentes, confirmant la stabilité de l’économie. En revanche, les investissements en infrastructure continuent de ralentir, mais ces derniers devraient rebondir dans les prochains mois en raison de l’assouplissement du crédit.

A l’issue de sa réunion, la Banque Centrale Européenne confirme l’arrêt de son programme d’assouplissement quantitatif à la fin de l’année. En effet, M. Draghi maintient ses vues dans les grandes lignes sur l’économie malgré les tensions géopolitiques, notamment grâce à la bonne tenue de la demande domestique. Il se montre même plus confiant sur la reprise graduelle de l’inflation.  

Sans surprise, la Banque d’Angleterre a laissé ses taux inchangés lors de sa réunion. Malgré la récente amélioration des nouvelles économiques, elle se montre prudente dans ses projections notamment en raison des incertitudes liées au Brexit. Le Parlement pourrait en effet s’opposer à un éventuel accord avec Bruxelles.  

 

Dix ans après Lehman: le sommeil de la déflation plutôt que le réveil de l’inflation

Il y a exactement dix ans, la planète financière se réveillait avec la gueule de bois. Durant le weekend, les autorités américaines s’étaient résolues à laisser tomber en faillite la quatrième plus importante banque d’affaires du pays. Lehman Brothers, qui croulait sous le poids des mauvais prêts (subprimes), était en effet incapable de faire face à ses engagements. Dans un contexte de forte remontée du risque systémique, c’est tout le système financier qui allait vaciller, se gripper et entraîner l’économie mondiale dans la plus importante récession de l’après-guerre. Dans les mois qui suivirent, il aura fallu une action concertée à l’échelle planétaire de la part des gouvernements et des banques centrales pour éviter au monde une situation de dépression durable. Malgré un retard à l’allumage et quelques répliques de crise comme celle qui a affecté la zone euro entre 2010 et 2012, le monde a depuis renoué avec la croissance. Mais celle-ci est très inégale, puisque la plupart des nations reste très à la traîne des deux moteurs que sont les Etats-Unis et la Chine. Dix ans après cette crise, on doit surtout se féliciter d’avoir échappé à la déflation qui constitue le pire cauchemar des banquiers centraux. Car réussir à s’extraire d’une situation de déflation est compliqué, les agents économiques ayant tendance à reporter dans le temps les décisions d’achat et d’investissement en attendant que les prix baissent encore. Si ce phénomène a en effet été évité, les politiques de relance agressives adoptées dès lors n’ont pas vraiment provoqué le retour de l’inflation auquel on pouvait s’attendre. Après une décennie de taux zéro et de planche à billets (quantitative easing), les prix restent généralement très contenus sous l’effet notamment d’importants changements structurels (commerce en ligne, automatisation, robotisation). En Europe et au Japon par exemple, l’inflation sous-jacente annuelle ne dépasse pas 1%. Seuls les Etats-Unis semblent approcher de la norme grâce à un contexte de plein emploi qui provoque un réveil des salaires. Mais des chiffres d’inflation en-dessous des attentes au mois d’août jettent le trouble (core CPI à 2.2% annuel contre 2.4% en juillet). Le rebond des prix touche-t-il déjà sa fin ? Si cette modération se confirme, le risque de voir la Fed casser la croissance et l’élan de la bourse américaine retombe. Ainsi, ce cycle atypique qui dure depuis la récession de 2008 pourrait encore se prolonger un peu.

La santé, un secteur de croissance défensive

Alors que nous nous rapprochons inexorablement de la fin de ce cycle économique, la santé nous semble être un segment à privilégier, tout d’abord en raison de ses vertus défensives, car il n’est que faiblement corrélé aux aléas macroéconomiques, mais surtout pour ses perspectives de croissance attractives. En effet, l’espérance de vie ne cesse de se rallonger et le vieillissement de la population, particulièrement dans les pays développés, entraine une explosion des coûts liés aux soins. II va donc être crucial pour les entreprises de ce domaine de développer de nouvelles technologies et de nouveaux outils capables à la fois de répondre à la demande pour de nouveaux traitements innovants, tout en endiguant l’envolée des coûts de la médecine.

Dans cette optique, nous nous apprêtons à lancer un nouveau panier thématique, le Piguet Galland « Disruptive Healthcare ». Dans ce portefeuille géré activement, nous investirons dans les groupes qui, grâce à leurs technologies disruptives, permettent de répondre à ces défis et mettent en forme la médecine de demain. La robotique médicale, la thérapie génique ou la télémédecine sont quelques-uns des domaines dans lesquels sont actives la trentaine de sociétés que nous détiendrons dans ce certificat. L’accent sera particulièrement mis sur des titres de petite et moyenne capitalisation, qui, en plus d’offrir de solides perspectives de développement, pourraient être des cibles de rachat par les grands conglomérats pharmaceutiques qui peinent à trouver des relais de croissance.

Pour approfondir

Informations légales

Ce site contient des informations relatives à un grand nombre de fonds de placement enregistrés et gérés dans différentes juridictions. Les informations de ce site web ne sont pas destinées aux personnes relevant de juridictions dans lesquelles (en raison de la nationalité des personnes, de leur lieu de résidence ou pour toute autre raison) la diffusion ou l’accès à ce site est interdit. Les personnes soumises à de telles restrictions locales ne doivent pas accéder à ce site web.
Les informations publiées sur ce site ne constituent ni une sollicitation ni une offre, ni une recommandation d’achat ou vente ou de toute autre transaction sur des instruments de placement.

Même si ce site reprend une large sélection de fonds à disposition, il n’englobe pas tous les fonds actuellement disponibles sur le marché. Dès lors, il peut exister des fonds correspondant mieux aux besoins de placement de l’utilisateur, mais qui ne figurent pas sur ce site. L’utilisateur doit être conscient du fait que les prix des parts de fonds de placement peuvent fluctuer vers le haut et vers le bas. En conséquence, la performance passée n’est pas une garantie de la performance future. Par ailleurs, les placements en devises différentes sont sujets aux fluctuations des taux de change.
Avant d’effectuer tout investissement dans un placement collectif, l’utilisateur doit lire impérativement et attentivement les prospectus de vente et les informations clés pour l'investisseur (KIID). Les prospectus et KIIDs des fonds sur ce site sont disponibles sur ce site, mais peuvent également être demandés gratuitement, auprès de Piguet Galland & Cie SA ou de la direction de fonds. L’utilisateur s’engage à lire les clauses de non-responsabilité relative à chaque fonds avant d’effectuer un placement.

Les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent détenir ou avoir détenu des participations ou des positions dans les fonds considérés ou peuvent être actifs ou avoir été actifs en tant que teneurs de marché pour ces titres. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent entretenir ou avoir entretenu des relations avec les sociétés concernées, peuvent offrir ou avoir offert des services de financement d’entreprise ou autres à ces sociétés ou peuvent siéger ou avoir siégé dans leur comité directeur.
Veuillez préalablement prendre connaissance des Conditions d'Utilisation du Site.

Maecenas consequat purus orci, nec bibendum massa lobortis imperdiet. Vestibulum vel urna efficitur, hendrerit felis sed, interdum enim. Aenean aliquet urna libero, eu posuere arcu volutpat eu. Pellentesque ut metus imperdiet, consequat velit sed, egestas augue. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Praesent convallis neque vitae tempor volutpat. Maecenas scelerisque semper dolor id cursus. In vitae justo in eros ornare hendrerit et id tellus. Suspendisse posuere nisl non consectetur consequat. Morbi egestas nunc et nisl dapibus, a consectetur lacus lacinia. Etiam feugiat ante eget luctus varius. Curabitur rutrum, velit eget molestie molestie, ipsum arcu ornare tortor, faucibus congue arcu est eu risus. Sed ut tellus dui. Phasellus feugiat quis ligula eu pretium.

Informations personnelles
Nos services n'étant disponibles qu'aux résidents suisses, le choix du pays de domicile n'est pas disponible.
Vous devez accepter les conditions d'utilisation.
* champs obligatoires