Point sur les marchés – 10 décembre 2018

Comme chaque semaine, nos experts en investissement partagent avec vous le résumé de l’actualité économique.

Nous contacter
Typhoon - Elements of this image furnished by NASA

L'essentiel

L’activité économique est restée soutenue en novembre aux Etats-Unis. Les indices ISM de la production manufacturière et des services ont tous deux dépassé les attentes des économistes et progressent par rapport à octobre. En outre, ils restent à des niveaux records qui excluent la probabilité d’une récession américaine dans un horizon de douze mois.

L’OPEP et la Russie ont décidé de baisser leur production de 1.2 millions de barils par jour d’ici janvier pour équilibrer l’offre avec la demande. Ce changement devrait mener à une stabilisation des prix à court terme, mais nous attendrons une baisse des stocks américains avant de devenir plus constructif sur l’or noir.

La croissance du PIB japonais entre juillet et septembre a été révisée à -0.6% par rapport au trimestre précédent, ce qui est inférieur aux attentes. Ceci est notamment dû à une série de catastrophes naturelles (typhon et séisme), mais des indicateurs économiques récents pointent déjà vers un rebond pour le trimestre en cours.

Un support pour Noël ?

Les investisseurs continuent de broyer du noir, car 2018 s’annonce comme une des années les plus difficiles en matière d’allocation alors que la plupart des actifs financiers affiche des performances négatives. En dehors des obligations à long terme de gouvernements européens, point de salut. Les obligations de moindre qualité ont nettement sous-performé et affichent des performances négatives, tout comme la dette de pays émergents, l’or, la plupart des matières premières et les fonds immobiliers. Sans parler des marchés actions qui accusent généralement des baisses marquées. L’optimisme suscité récemment par le ton plus modéré des représentants de la Fed et la suspension d’une nouvelle salve de tarifs douaniers n’a pas duré. L’arrestation de la directrice financière d’un grand groupe de télécoms chinois est en effet venue rappeler que la hache de guerre n’est pas définitivement enterrée dans le conflit commercial que se livrent les deux plus grandes puissances économiques mondiales. Pendant longtemps, Wall Street a bien résisté à la déprime qui affectait l’ensemble des bourses mondiales. Mais depuis le début de l’automne, la bourse américaine est en proie aux doutes et affiche une importante volatilité comme en témoigne son plongeon de plus de 4% la semaine dernière qui a totalement effacé le gain de la semaine précédente. Pourtant, la plupart des indicateurs atteste d’une croissance solide aux Etats-Unis. Malgré les déceptions boursières récentes, la confiance des agents économiques reste en effet très élevée, notamment en ce qui concerne les ménages dont la foi en l’avenir n’a pas été aussi haute depuis plus de vingt ans. Cette confiance s’appuie sur un marché de l’emploi très porteur. Bien que légèrement en-dessous des attentes, plus de 150’000 nouveaux emplois ont été créés aux Etats-Unis en novembre, une tendance positive qui perdure depuis 2010. En outre, si la croissance des salaires horaires reste modérée (+3.1% sur un an), elle conforte également cette confiance des ménages dont le budget essence recule fortement dans un contexte de plongeon des cours du pétrole. Ces indicateurs sont en principe de nature à enrayer la spirale baissière à Wall Street et devraient ramener la confiance auprès d’investisseurs dont le moral est au plus bas. Une validation des supports récents sur l’indice phare S&P 500 (2’600 en octobre, 2’530 en février) serait une première étape en vue de refermer l’importante divergence qui s’est instaurée entre l’évolution positive des chiffres économiques américains et le comportement décevant de Wall Street et des autres bourses mondiales.

Europe : Est-ce qu’un rallye de fin d’année est encore possible ?

On aurait pu penser que le Vieux continent avait eu sa dose de périodes critiques entre la crise grecque, la crise des migrants et le vote sur le Brexit. Force est de constater que durant ces derniers mois les incertitudes politiques sont reparties à la hausse que ce soit en Italie, au Royaume-Uni ou plus récemment en Allemagne et en France. En effet, Angela Merkel, qui a fait preuve d’un grand leadership sur la scène politique européenne et internationale, a annoncé qu’elle ne briguera pas un cinquième mandat. En Europe, elle était supposée passer le relais à Emmanuel Macron. Mais celui-ci se retrouve dans une mauvaise posture, comme le reflète la chute de son taux d’approbation à la suite des réformes peu populaires entreprises pour raviver une économie française vacillante. Alors que les sociétés continuent de bénéficier d’un climat d’affaires relativement porteur, les ménages dépriment en raison de la diminution de leur pouvoir d’achat. Ces inégalités sociales deviennent trop fortes et nuisent à la stabilité politique et sociale.  La protestation des « gilets jaunes » est une illustration de l’impasse dans laquelle se trouve la France aujourd’hui. Cela reste donc extrêmement difficile voire impossible de s’attaquer à la problématique des dépenses publiques trop élevées dont souffre la France.

A la suite de ces développements négatifs l’Europe a vu des sorties de fonds massives cette année. Le sentiment étant tellement pessimiste, nous pensons qu’un rebond de soulagement reste possible.

 

Pour approfondir

Informations légales

Ce site contient des informations relatives à un grand nombre de fonds de placement enregistrés et gérés dans différentes juridictions. Les informations de ce site web ne sont pas destinées aux personnes relevant de juridictions dans lesquelles (en raison de la nationalité des personnes, de leur lieu de résidence ou pour toute autre raison) la diffusion ou l’accès à ce site est interdit. Les personnes soumises à de telles restrictions locales ne doivent pas accéder à ce site web.
Les informations publiées sur ce site ne constituent ni une sollicitation ni une offre, ni une recommandation d’achat ou vente ou de toute autre transaction sur des instruments de placement.

Même si ce site reprend une large sélection de fonds à disposition, il n’englobe pas tous les fonds actuellement disponibles sur le marché. Dès lors, il peut exister des fonds correspondant mieux aux besoins de placement de l’utilisateur, mais qui ne figurent pas sur ce site. L’utilisateur doit être conscient du fait que les prix des parts de fonds de placement peuvent fluctuer vers le haut et vers le bas. En conséquence, la performance passée n’est pas une garantie de la performance future. Par ailleurs, les placements en devises différentes sont sujets aux fluctuations des taux de change.
Avant d’effectuer tout investissement dans un placement collectif, l’utilisateur doit lire impérativement et attentivement les prospectus de vente et les informations clés pour l'investisseur (KIID). Les prospectus et KIIDs des fonds sur ce site sont disponibles sur ce site, mais peuvent également être demandés gratuitement, auprès de Piguet Galland & Cie SA ou de la direction de fonds. L’utilisateur s’engage à lire les clauses de non-responsabilité relative à chaque fonds avant d’effectuer un placement.

Les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent détenir ou avoir détenu des participations ou des positions dans les fonds considérés ou peuvent être actifs ou avoir été actifs en tant que teneurs de marché pour ces titres. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent entretenir ou avoir entretenu des relations avec les sociétés concernées, peuvent offrir ou avoir offert des services de financement d’entreprise ou autres à ces sociétés ou peuvent siéger ou avoir siégé dans leur comité directeur.
Veuillez préalablement prendre connaissance des Conditions d'Utilisation du Site.

Maecenas consequat purus orci, nec bibendum massa lobortis imperdiet. Vestibulum vel urna efficitur, hendrerit felis sed, interdum enim. Aenean aliquet urna libero, eu posuere arcu volutpat eu. Pellentesque ut metus imperdiet, consequat velit sed, egestas augue. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Praesent convallis neque vitae tempor volutpat. Maecenas scelerisque semper dolor id cursus. In vitae justo in eros ornare hendrerit et id tellus. Suspendisse posuere nisl non consectetur consequat. Morbi egestas nunc et nisl dapibus, a consectetur lacus lacinia. Etiam feugiat ante eget luctus varius. Curabitur rutrum, velit eget molestie molestie, ipsum arcu ornare tortor, faucibus congue arcu est eu risus. Sed ut tellus dui. Phasellus feugiat quis ligula eu pretium.

Informations personnelles
Nos services n'étant disponibles qu'aux résidents suisses, le choix du pays de domicile n'est pas disponible.
Vous devez accepter les conditions d'utilisation.
* champs obligatoires