Point sur les marchés – 11 juin 2018

Le point sur l’actu économique de la semaine.

Nous contacter
Lac dans les alpes

L’essentiel

Apple aurait averti ses différents fournisseurs qu’ils pourraient faire face à une baisse de 20% de leurs commandes, due à un ralentissement des ventes de iPhones. Par le passé, ces rumeurs se sont en général révélées peu fiables, mais mettent néanmoins sous pression les titres de fabricants de semi-conducteurs dans le monde.

Au mois d’avril, le prix à la consommation a atteint un nouveau point haut récent en Suisse en progressant de 1%. Cette hausse arrive alors que l’Europe, principal partenaire économique, envisage une normalisation de sa politique monétaire. La hausse des prix pourrait également inciter la Banque Nationale Suisse à adopter une position moins accommodante tout en restant vigilante sur le cours du franc.

Plusieurs monnaies émergentes sont sous pression suite à l’appréciation du dollar, la hausse des rendements et/ou les incertitudes (géo)politiques. Les instances monétaires essayent de calmer les craintes des investisseurs en augmentent les taux (Inde, Indonésie, Turquie), en intervenant directement sur les changes (Brésil) ou en s’adressant au FMI (Argentine qui a obtenu une ligne de crédit d’USD 50Md).

On en oublierait presque le football !

Les réunions des principales banques centrales de la planète se déroulent cette semaine. La Réserve fédérale américaine, la Banque Centrale Européenne et la Banque du Japon auront ainsi l’occasion d’analyser l’évolution de leurs économies et faire passer quelques messages à l’attention des investisseurs avant les vacances d’été. Mais Donald Trump semble avoir décidé de voler la vedette aux plus puissants banquiers centraux du monde industrialisé. Sa rencontre cette semaine avec le leader nord-coréen Kim Jong-un s’annonce en effet cruciale. Sont en jeu la prolifération des armes nucléaires dans le monde, la stabilité de la péninsule coréenne et le rapport de force entre les deux grandes puissances que sont les Etats-Unis et la Chine (allié de Pyongyang). Difficile d’imaginer l’issue de cette réunion tant le président américain semble imprévisible dans ses décisions politiques. La réunion du G7 de ce weekend en est le parfait exemple. M. Trump s’est en effet unilatéralement désolidarisé d’un communiqué commun âprement négocié au cours d’un sommet très tendu en raison des droits de douanes imposés par les USA sur l’acier et l’aluminium. A vrai dire, la politique intérieure américaine et les élections de mi-mandat semblent beaucoup dicter les actions récentes de Donald Trump. Alors que l’enquête sur l’ingérence russe durant l’élection présidentielle est toujours en cours, le président semble vouloir « flatter » son électorat en vue de conserver une majorité républicaine au Congrès, quitte à froisser des alliés de longue date de l’Amérique. Les investisseurs se doivent néanmoins de prêter une oreille attentive aux communiqués des banques centrales. Car la normalisation des politiques monétaires reste à l’ordre du jour. Des propos récents de l’économiste en chef de la BCE laissent en effet penser que les argentiers européens devraient confirmer la fin des achats d’actifs pour la fin de l’année en dépit des remous récents causés par les incertitudes politiques dans les pays méditerranéens. De son côté, la Fed devrait annoncer une nouvelle hausse de taux et éventuellement s’attarder sur une inflation qui semble se renforcer en raison de la hausse des cours de l’énergie. Ces développements politiques ne semblent pour l’instant pas trop perturber Wall Street qui s’approche à nouveau des sommets. L’indice des valeurs technologiques et celui des petites et moyennes capitalisations ont d’ailleurs déjà inscrit de nouveaux records la semaine dernière sur fond d’indicateurs économiques très porteurs.

Japon : une inflation qui ne vient pas

Au Japon, l’ampleur de la contraction du PIB pour le pre¬mier trimestre a surpris les économistes, puisque sa croissance annualisée a été annoncée à -0.6% contre -0.1% attendu. Cette contreperformance est surtout due à des exportations plus faibles et à une consommation peu vigoureuse. De plus, le déflateur a été annoncé à -0.8% contre 0.5% attendu. Le recul important de cette mesure de l’inflation a dû surprendre plus d’un observateur, car de telles statistiques montrent la difficulté, pour ne pas dire l’impuissance des autorités monétaires à relancer l’inflation. Malgré tout, les perspectives restent bonnes et, si nous nous fions aux publications récentes des intentions d’investissements des sociétés, celles-ci pourraient même être révisées à la hausse prochainement. De plus, les chiffres sur le revenu des ménages ont été encourageants en progressant à un rythme annualisé de 3.2% entre janvier et mars 2018. Il faut toutefois relever un bémol : les chiffres du produit intérieur brut des deux derniers trimestres de 2017 ont été révisés à la baisse. Ces ajustements pourraient induire des révisions à la baisse sur les estimations futures de la croissance nipponne. Un tel environnement macroéconomique devrait étouffer les vel-léités de la Banque du Japon à changer sa politique monétaire et l’inciter à continuer de faire tourner sa planche à billets. Le maintien de sa politique de relance devrait évidemment empêcher un redressement du JPY, ce qui sera positif pour les sociétés exportatrices et la bourse japonaise.

Régulièrement Piguet Galland organise des événements. Inscrivez-vous sur notre page agenda.

Vous appréciez nos points sur les marchés et souhaitez en savoir plus sur notre offre de services en investissement ? Contactez-nous pour un entretien sans engagement.

Pour approfondir

Informations légales

Ce site contient des informations relatives à un grand nombre de fonds de placement enregistrés et gérés dans différentes juridictions. Les informations de ce site web ne sont pas destinées aux personnes relevant de juridictions dans lesquelles (en raison de la nationalité des personnes, de leur lieu de résidence ou pour toute autre raison) la diffusion ou l’accès à ce site est interdit. Les personnes soumises à de telles restrictions locales ne doivent pas accéder à ce site web.
Les informations publiées sur ce site ne constituent ni une sollicitation ni une offre, ni une recommandation d’achat ou vente ou de toute autre transaction sur des instruments de placement.

Même si ce site reprend une large sélection de fonds à disposition, il n’englobe pas tous les fonds actuellement disponibles sur le marché. Dès lors, il peut exister des fonds correspondant mieux aux besoins de placement de l’utilisateur, mais qui ne figurent pas sur ce site. L’utilisateur doit être conscient du fait que les prix des parts de fonds de placement peuvent fluctuer vers le haut et vers le bas. En conséquence, la performance passée n’est pas une garantie de la performance future. Par ailleurs, les placements en devises différentes sont sujets aux fluctuations des taux de change.
Avant d’effectuer tout investissement dans un placement collectif, l’utilisateur doit lire impérativement et attentivement les prospectus de vente et les informations clés pour l'investisseur (KIID). Les prospectus et KIIDs des fonds sur ce site sont disponibles sur ce site, mais peuvent également être demandés gratuitement, auprès de Piguet Galland & Cie SA ou de la direction de fonds. L’utilisateur s’engage à lire les clauses de non-responsabilité relative à chaque fonds avant d’effectuer un placement.

Les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent détenir ou avoir détenu des participations ou des positions dans les fonds considérés ou peuvent être actifs ou avoir été actifs en tant que teneurs de marché pour ces titres. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent entretenir ou avoir entretenu des relations avec les sociétés concernées, peuvent offrir ou avoir offert des services de financement d’entreprise ou autres à ces sociétés ou peuvent siéger ou avoir siégé dans leur comité directeur.
Veuillez préalablement prendre connaissance des Conditions d'Utilisation du Site.

Maecenas consequat purus orci, nec bibendum massa lobortis imperdiet. Vestibulum vel urna efficitur, hendrerit felis sed, interdum enim. Aenean aliquet urna libero, eu posuere arcu volutpat eu. Pellentesque ut metus imperdiet, consequat velit sed, egestas augue. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Praesent convallis neque vitae tempor volutpat. Maecenas scelerisque semper dolor id cursus. In vitae justo in eros ornare hendrerit et id tellus. Suspendisse posuere nisl non consectetur consequat. Morbi egestas nunc et nisl dapibus, a consectetur lacus lacinia. Etiam feugiat ante eget luctus varius. Curabitur rutrum, velit eget molestie molestie, ipsum arcu ornare tortor, faucibus congue arcu est eu risus. Sed ut tellus dui. Phasellus feugiat quis ligula eu pretium.

Informations personnelles
Nos services n'étant disponibles qu'aux résidents suisses, le choix du pays de domicile n'est pas disponible.
Vous devez accepter les conditions d'utilisation.
* champs obligatoires