Point sur les marchés – 12 novembre 2018

Découvrez chaque semaine notre résumé de l’actualité économique.

Nous contacter
Gilet jaune

L’essentiel

Les rendements britanniques restent à des niveaux historiquement bas, malgré les deux hausses de taux de la Banque Centrale d’Angleterre. Les raisons sont les incertitudes liées au Brexit ainsi que le ralentissement de l’économie. Le PMI des services du mois d’octobre sort en baisse pour atteindre son niveau le plus bas depuis juillet 2016.

La décélération tant attendue de la croissance des entreprises américaines n’aura finalement pas eu lieu au troisième trimestre. Alors que le consensus tablait sur une progression des résultats de 20% il y a quelques semaines, c’est finalement de plus de 25% que progressent les bénéfices durant les trois derniers mois, signe que la conjoncture US reste robuste.

A l’approche de la nouvelle échéance fixée par la Commission européenne, les incertitudes concernant le budget 2019 italien pèsent sur l’euro, qui atteint un nouveau plus bas sur 16 mois. Cette faiblesse devrait être bénéfique pour les bourses de la zone euro, notamment les sociétés exportatrices.

Faut-il ranger les gilets jaunes ?

Le prix des carburants attise les colères en France au moment même où les cours du pétrole ont amorcé une décrue sensible. Et pourtant, quelques menaces planent sur l’offre d’or noir durant les prochains mois. En effet, en dépit d’une désapprobation quasi unanime de la part de la communauté internationale, les Etats-Unis ont mis leur menace à exécution en réinstaurant un embargo sur le pétrole iranien.

Dans le même temps, le principal producteur de l’OPEP menace de recourir à l’arme du pétrole cher en cas de sanctions liées à la disparition et probable meurtre d’un journaliste très critique à l’égard du pouvoir saoudien. Mais la production de pétrole non conventionnel reste abondante en Amérique du Nord au point de saturer les pipelines existants. Le marché semble donc s’accommoder de ces incertitudes sur l’offre au moment où les craintes se déplacent plutôt du côté de la demande de pétrole dans un contexte de ralentissement économique dans certains pays consommateurs comme la Chine. Ainsi, après avoir atteint son plus haut niveau depuis 2014 au début du mois d’octobre, le prix de l’or noir a perdu près de 20% sur les dernières semaines. Et sur 12 mois, ce prix est désormais quasiment stable.

Après avoir longtemps tiré à la hausse les chiffres de l’inflation, l’effet de base négatif sur les cours de l’énergie est sur le point de s’estomper. Aux Etats-Unis, l’inflation annuelle totale en fin de chaîne a touché 3% au mois de juillet avant de retomber à 2.3% en septembre. Une poursuite de cette glissade entamerait quelque peu la crédibilité d’une Réserve fédérale au ton très agressif ces derniers temps.

Heureusement, la Fed pourra toujours s’accrocher à la menace de salaires qui continuent de progresser. Si une nouvelle hausse de taux semble acquise lors de la prochaine réunion de la Fed en décembre, les développements sur les prix de l’énergie pourraient venir refroidir les attentes de la plupart des économistes qui prédisent trois voire quatre hausses de taux pour l’année 2019. Ceci est de nature à soulager les bourses et nous conforte dans l’idée que le gros de la hausse des taux longs américains est probablement derrière nous. Les banques centrales européennes croisent en revanche les doigts en espérant que cette glissade de l’or noir s’arrête bientôt, elles qui espèrent sortir prochainement de leurs politiques d’urgence après des années de très grand laxisme.

Une élection de mi-mandat rassurante ?

Le raz-de-marée démocrate n’aura pas eu lieu la semaine passée lors des élections de mi-mandat américaines. Certes les Républicains perdent, comme escompté, leur majorité à la Chambre des Représentants, mais la défaite est moins cinglante qu’attendu. Le « Great Old Party » renforce même sa domination au Sénat.

Maintenant que cette incertitude politique est passée, les marchés semblent prêts à rebondir, comme cela a souvent été le cas après cette échéance par le passé.
Pourtant, un certain nombre d’inquiétudes persistent en cette fin d’année. La guerre commerciale avec le partenaire chinois ne devrait pas connaitre de répit, tant cette thématique bénéficie d’un soutien bipartisan au Congrès. De plus, des points d’achoppement ne devraient pas tarder à émerger pour toute nouvelle réforme entrainant une détérioration supplémentaire du déficit national, comme des baisses d’impôt. La négociation du plafond de la dette à la fin du premier trimestre 2019 pourrait être l’occasion d’un bras de fer musclé entre les deux forces en présence, débouchant potentiellement sur un nouveau « shutdown » du gouvernement.

D’un point de vue sectoriel, l’infrastructure devrait tirer parti de cette élection, car la thématique est plébiscitée par les deux camps politiques. La santé, qui affiche d’ailleurs la meilleure performance de la semaine, est également favorisée par une victoire moins tranchée des démocrates, qui se montrent en général virulents à l’égard des pratiques tarifaires des groupes pharmaceutiques.

Pour approfondir

Informations légales

Ce site contient des informations relatives à un grand nombre de fonds de placement enregistrés et gérés dans différentes juridictions. Les informations de ce site web ne sont pas destinées aux personnes relevant de juridictions dans lesquelles (en raison de la nationalité des personnes, de leur lieu de résidence ou pour toute autre raison) la diffusion ou l’accès à ce site est interdit. Les personnes soumises à de telles restrictions locales ne doivent pas accéder à ce site web.
Les informations publiées sur ce site ne constituent ni une sollicitation ni une offre, ni une recommandation d’achat ou vente ou de toute autre transaction sur des instruments de placement.

Même si ce site reprend une large sélection de fonds à disposition, il n’englobe pas tous les fonds actuellement disponibles sur le marché. Dès lors, il peut exister des fonds correspondant mieux aux besoins de placement de l’utilisateur, mais qui ne figurent pas sur ce site. L’utilisateur doit être conscient du fait que les prix des parts de fonds de placement peuvent fluctuer vers le haut et vers le bas. En conséquence, la performance passée n’est pas une garantie de la performance future. Par ailleurs, les placements en devises différentes sont sujets aux fluctuations des taux de change.
Avant d’effectuer tout investissement dans un placement collectif, l’utilisateur doit lire impérativement et attentivement les prospectus de vente et les informations clés pour l'investisseur (KIID). Les prospectus et KIIDs des fonds sur ce site sont disponibles sur ce site, mais peuvent également être demandés gratuitement, auprès de Piguet Galland & Cie SA ou de la direction de fonds. L’utilisateur s’engage à lire les clauses de non-responsabilité relative à chaque fonds avant d’effectuer un placement.

Les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent détenir ou avoir détenu des participations ou des positions dans les fonds considérés ou peuvent être actifs ou avoir été actifs en tant que teneurs de marché pour ces titres. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent entretenir ou avoir entretenu des relations avec les sociétés concernées, peuvent offrir ou avoir offert des services de financement d’entreprise ou autres à ces sociétés ou peuvent siéger ou avoir siégé dans leur comité directeur.
Veuillez préalablement prendre connaissance des Conditions d'Utilisation du Site.

Maecenas consequat purus orci, nec bibendum massa lobortis imperdiet. Vestibulum vel urna efficitur, hendrerit felis sed, interdum enim. Aenean aliquet urna libero, eu posuere arcu volutpat eu. Pellentesque ut metus imperdiet, consequat velit sed, egestas augue. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Praesent convallis neque vitae tempor volutpat. Maecenas scelerisque semper dolor id cursus. In vitae justo in eros ornare hendrerit et id tellus. Suspendisse posuere nisl non consectetur consequat. Morbi egestas nunc et nisl dapibus, a consectetur lacus lacinia. Etiam feugiat ante eget luctus varius. Curabitur rutrum, velit eget molestie molestie, ipsum arcu ornare tortor, faucibus congue arcu est eu risus. Sed ut tellus dui. Phasellus feugiat quis ligula eu pretium.

Informations personnelles
Nos services n'étant disponibles qu'aux résidents suisses, le choix du pays de domicile n'est pas disponible.
Vous devez accepter les conditions d'utilisation.
* champs obligatoires