Point sur les marchés – 13 mai 2019

Découvrez le résumé de l’actualité économique de cette semaine !

Nous contacter
chien_lumière

L’essentiel

Aux Etats-Unis, les investisseurs se sont tournés la semaine passée vers les secteurs les plus défensifs de la cote. Ainsi, la consommation de base, la santé et les services publics ont mieux résisté que les industrielles et les matériaux, alors qu’un redressement de la croissance au deuxième trimestre est menacé par le regain de tensions commerciales entre les USA et la Chine.

Alors que la commission européenne a révisé la croissance de l’Allemagne de 1.1% à 0.5% notamment en raison des tensions commerciales, l’indice DAX a surperformé l’ensemble des marchés européens prolongeant une tendance initiée au début du mois d’avril.

Les matières premières ont souffert du retour des incertitudes sur les négociations sino-américaines. Les segments plus particulièrement touchés sont les métaux (lié à des craintes sur la croissance) et les denrées agricoles (dont les chinois devaient augmenter leurs importations depuis les Etats-Unis).

Les escarmouches commerciales cassent l’élan des bourses

Alors que tout semblait en place pour la signature d’un accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine, la réapparition de tensions commerciales entre ces deux poids lourds de l’économie mondiale a fait l’effet d’une douche froide auprès des investisseurs. L’augmentation des incertitudes à court terme nous a amené à réduire le risque dans les portefeuilles la semaine dernière. Nous avons ainsi réduit de 2% (1% dans le profil rendement) la part actions en annulant par conséquent l’augmentation décidée au mois de janvier. Des prises de bénéfices font en effet beaucoup de sens alors que les bourses ont fortement rebondit en 2019, les valorisations se sont renchéries et le sentiment est redevenu très optimiste. Les bourses américaine et européennes sont celles qui ont le plus progressé, c’est dès lors les marchés que nous coupons en priorité. Cette réduction se fait en faveur des liquidités dans la monnaie de référence des comptes, afin de réduire la sensibilité à une éventuelle recrudescence de la volatilité sur les changes. Ce renforcement de la monnaie de référence fait d’autant plus de sens pour les portefeuilles en franc suisse, la monnaie helvétique profitant généralement de tensions géopolitiques dans le monde. Cette réduction des actions est une décision avant tout tactique, car nous pensons que le contexte reste encore relativement propice aux marchés boursiers. Notre scénario table en effet sur un aboutissement différé mais néanmoins favorable de ces négociations. Dans l’idéal et du point de vue de l’économie mondiale, on souhaitera une résolution aussi rapide que possible. L’économie américaine continue de démontrer une grande résilience, la Chine profite de la politique de relance ciblée mise en place sur les derniers mois et l’activité semble trouver un fond en Europe. Mais plus cette période d’incertitude durera, plus grand sera l’impact sur la confiance des entreprises. Fort heureusement, le contexte monétaire est très différent de celui de 2018. La Réserve fédérale américaine pilotait à l’époque une remontée de ses taux de référence et une réduction de son bilan. Elle a changé de cap depuis. Les hausses de taux sont terminées et elle cessera prochainement de réduire les liquidités du système financier. Ailleurs dans le monde, les grandes banques centrales ont emboîté le pas à la Fed et sont également en mode accommodant. A moins d’une rechute économique inattendue, cette nouvelle attitude des banques centrales devrait représenter un soutien pour les marchés financiers, le temps de peaufiner les détails d’un nouvel accord commercial.

Make Americans « Pay » Again

En quelques jours à peine, les négociations sino-américaines sont passées d’un accord imminent à une augmentation de tarifs de 10% à 25% sur 250 milliards de marchandises, soit environ la moitié de toutes les importations en provenance de Chine. Si la menace d’imposer la seconde moitié des importations se concrétisait, cela signifierait en réalité une taxe de 25% sur un cinquième de tous les produits importés par les États-Unis, puisqu’ils seront répercutés en majorité sur les consommateurs américains. Contrairement à ce que prétend le président Trump, s’ils peuvent être utiles pour les Etats-Unis en tant que menace pour obtenir un accord plus favorable, les tarifs douaniers s’avéreront contre-productifs s’ils frappent les biens de grande consommation.

Il est impossible de connaître les véritables raisons de ce virage soudain. Cependant, le rebond économique depuis le début de l’année pour la Chine et les États-Unis a certainement pénalisé la volonté de parvenir à un compromis. La Chine pourrait se permettre d’être plus patiente après la suspension de sa politique de désendettement, tandis que les États-Unis, qui connaissent une croissance stable et ont décidé d’une pause dans les hausses des taux d’intérêt, ne semblent pas non plus pressés de conclure un accord.

À ce stade, une escalade des tarifs douaniers semble peu probable compte tenu de la nature des importations restantes, constituées essentiellement de produits qui affectent directement les consommateurs américains. Tant que les négociations se poursuivent, le risque pour les marchés mondiaux devrait rester limité.

Pour approfondir

Informations légales

Ce site contient des informations relatives à un grand nombre de fonds de placement enregistrés et gérés dans différentes juridictions. Les informations de ce site web ne sont pas destinées aux personnes relevant de juridictions dans lesquelles (en raison de la nationalité des personnes, de leur lieu de résidence ou pour toute autre raison) la diffusion ou l’accès à ce site est interdit. Les personnes soumises à de telles restrictions locales ne doivent pas accéder à ce site web.
Les informations publiées sur ce site ne constituent ni une sollicitation ni une offre, ni une recommandation d’achat ou vente ou de toute autre transaction sur des instruments de placement.

Même si ce site reprend une large sélection de fonds à disposition, il n’englobe pas tous les fonds actuellement disponibles sur le marché. Dès lors, il peut exister des fonds correspondant mieux aux besoins de placement de l’utilisateur, mais qui ne figurent pas sur ce site. L’utilisateur doit être conscient du fait que les prix des parts de fonds de placement peuvent fluctuer vers le haut et vers le bas. En conséquence, la performance passée n’est pas une garantie de la performance future. Par ailleurs, les placements en devises différentes sont sujets aux fluctuations des taux de change.
Avant d’effectuer tout investissement dans un placement collectif, l’utilisateur doit lire impérativement et attentivement les prospectus de vente et les informations clés pour l'investisseur (KIID). Les prospectus et KIIDs des fonds sur ce site sont disponibles sur ce site, mais peuvent également être demandés gratuitement, auprès de Piguet Galland & Cie SA ou de la direction de fonds. L’utilisateur s’engage à lire les clauses de non-responsabilité relative à chaque fonds avant d’effectuer un placement.

Les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent détenir ou avoir détenu des participations ou des positions dans les fonds considérés ou peuvent être actifs ou avoir été actifs en tant que teneurs de marché pour ces titres. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent entretenir ou avoir entretenu des relations avec les sociétés concernées, peuvent offrir ou avoir offert des services de financement d’entreprise ou autres à ces sociétés ou peuvent siéger ou avoir siégé dans leur comité directeur.
Veuillez préalablement prendre connaissance des Conditions d'Utilisation du Site.

Maecenas consequat purus orci, nec bibendum massa lobortis imperdiet. Vestibulum vel urna efficitur, hendrerit felis sed, interdum enim. Aenean aliquet urna libero, eu posuere arcu volutpat eu. Pellentesque ut metus imperdiet, consequat velit sed, egestas augue. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Praesent convallis neque vitae tempor volutpat. Maecenas scelerisque semper dolor id cursus. In vitae justo in eros ornare hendrerit et id tellus. Suspendisse posuere nisl non consectetur consequat. Morbi egestas nunc et nisl dapibus, a consectetur lacus lacinia. Etiam feugiat ante eget luctus varius. Curabitur rutrum, velit eget molestie molestie, ipsum arcu ornare tortor, faucibus congue arcu est eu risus. Sed ut tellus dui. Phasellus feugiat quis ligula eu pretium.

Informations personnelles
Nos services n'étant disponibles qu'aux résidents suisses, le choix du pays de domicile n'est pas disponible.
Vous devez accepter les conditions d'utilisation.
* champs obligatoires