Point sur les marchés – 2 décembre 2019

Découvrez le résumé de l’actualité économique de cette semaine !

Nous contacter
Col De Jaman, Lake Geneva, Swiss Alps

L’essentiel

En Chine, l’indice des directeurs d’achats du secteur manufacturier (publié par Caixin) a progressé en novembre pour s’établir à 51.8, ce qui était une surprise positive par rapport au consensus qui s’attendait à une baisse. Il retrouve désormais son niveau le plus haut depuis décembre 2016. 

Le binôme Walter-Borjans et Esken a remporté la présidence du parti socialiste en Allemagne. Dès lors, les incertitudes politiques risquent de remonter dans les semaines à venir, comme ce vote va sans doute mettre à mal l’actuel coalition et sa règle de déficit zéro en matière de politique fiscal.

L’intérêt pour le « Black Friday » semblait diminuer, alors que les scènes de frénésie d’achat se font plus rares dans les magasins américains. Ce n’est pourtant qu’un report des consommateurs vers les achats en ligne, qui devraient totaliser USD 7,4 milliards sur la seule journée de vendredi, soit une hausse de 16% par rapport à l’an passé.

Et dire que certains prédisaient une récession !

Il y a tout juste un an, Wall Street entamait un plongeon vertigineux et entraînait dans son sillage l’ensemble des bourses mondiales. Le pire mois de décembre de l’histoire de la bourse américaine venait de débuter. En cause, une aggravation soudaine des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine et l’instauration de nouvelles taxes douanières de part et d’autre.

Dans ce contexte, nombreux ont été les économistes et les stratèges à prédire une fin de cycle et un début de récession aux Etats-Unis et dans le monde courant 2019. Nous n’avons jamais souscrit à ce scénario, convaincus que la Réserve fédérale et d’autres banques centrales disposaient de marges de manœuvre suffisantes pour détendre leurs politiques monétaires en l’absence de signes d’inflation. En outre, nous anticipions un début d’accalmie politique entre les deux plus grandes puissances mondiales.

Une année plus tard, les événements nous ont conforté dans ce scénario constructif. Une désescalade semble probable entre la Chine et les USA. Et la croissance américaine a déjoué les attentes pessimistes des analystes et s’est maintenue à des niveaux très décents comme en témoigne une progression annualisée de 2.1% du PIB au 3ème trimestre. Ce d’autant que ces mêmes analystes ne s’étaient pas encore remis des surprises que constituaient déjà les deux premiers trimestres de l’année (croissances annualisées de respectivement 3.1% et 2%).

Cette résilience est principalement due à la bonne tenue de la consommation privée qui reste portée par un moral des ménages au zénith, un chômage au plancher et des salaires en progression. Certes, le secteur manufacturier a souffert du coup de froid sur le commerce mondial. Mais l’industrie ne représente désormais plus qu’environ 20% du PIB américain, d’où un impact moindre que par le passé. D’ailleurs de nombreux indicateurs pointent sur une stabilisation voire même un rebond à venir dans le secteur manufacturier. Il nous semble que la plupart des économistes et investisseurs n’adhèrent pas encore à la thèse de la Réserve fédérale d’une conjoncture 2019 qui ne constitue qu’un ralentissement de milieu de cycle. Ils pourraient bientôt commencer à anticiper une extension de ce qui représente déjà le plus long cycle économique de l’histoire américaine. Si cela arrive, Wall Street et les autres bourses mondiales pourront encore profiter d’un bon soutien dans les mois à venir. Mais après plusieurs semaines de hausse ininterrompue, le marché américain semble un peu suracheté et réclame peut-être de reprendre temporairement son souffle.

Suisse : vers de nouveaux sommets

L’indice SPI établit aujourd’hui de nouveaux records et fleurte avec les 30% de hausse cette année. Cette performance extraordinaire intervient alors que l’activité économique domestique et mondiale semble montrer des signes de stabilisation, voire de redressement.

Cependant, si l’on y regarde de plus près, on s’aperçoit que les bourses helvétiques sont à la traine depuis la fin du mois d’août et sous-performent l’indice mondial des actions. C’est justement en raison de l’embellie de la conjoncture que les valeurs domestiques sont à la peine. Comme durant chaque période de baisse de la volatilité cette année, elles marquent le pas, alors que les investisseurs en confiance se tournent vers les titres et marchés plus risqués permettant de mieux profiter d’une éventuelle reprise économique.

L’extrême polarisation de la cote locale autours de quelques grosses capitalisations largement défensives pèse sur la performance relative des indices. Pourtant, les investisseurs qui considèrent les plus petites entreprises, dont la majorité sont actives dans des secteurs cycliques, ont été récompensé durant les derniers mois. En effet, après douze mois difficiles, les petites capitalisations ont opéré un retour en force et comblent leur retard par rapport aux poids lourds du marché.

Si l’économie poursuit son rebond en 2020 et que les tensions géopolitiques s’amenuisent, la bourse suisse pourrait avoir du mal à surperformer ses pairs, ce qui n’exclut pas le franchissement de nouveaux records historiques.

Pour approfondir

Informations légales

Ce site contient des informations relatives à un grand nombre de fonds de placement enregistrés et gérés dans différentes juridictions. Les informations de ce site web ne sont pas destinées aux personnes relevant de juridictions dans lesquelles (en raison de la nationalité des personnes, de leur lieu de résidence ou pour toute autre raison) la diffusion ou l’accès à ce site est interdit. Les personnes soumises à de telles restrictions locales ne doivent pas accéder à ce site web.
Les informations publiées sur ce site ne constituent ni une sollicitation ni une offre, ni une recommandation d’achat ou vente ou de toute autre transaction sur des instruments de placement.

Même si ce site reprend une large sélection de fonds à disposition, il n’englobe pas tous les fonds actuellement disponibles sur le marché. Dès lors, il peut exister des fonds correspondant mieux aux besoins de placement de l’utilisateur, mais qui ne figurent pas sur ce site. L’utilisateur doit être conscient du fait que les prix des parts de fonds de placement peuvent fluctuer vers le haut et vers le bas. En conséquence, la performance passée n’est pas une garantie de la performance future. Par ailleurs, les placements en devises différentes sont sujets aux fluctuations des taux de change.
Avant d’effectuer tout investissement dans un placement collectif, l’utilisateur doit lire impérativement et attentivement les prospectus de vente et les informations clés pour l'investisseur (KIID). Les prospectus et KIIDs des fonds sur ce site sont disponibles sur ce site, mais peuvent également être demandés gratuitement, auprès de Piguet Galland & Cie SA ou de la direction de fonds. L’utilisateur s’engage à lire les clauses de non-responsabilité relative à chaque fonds avant d’effectuer un placement.

Les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent détenir ou avoir détenu des participations ou des positions dans les fonds considérés ou peuvent être actifs ou avoir été actifs en tant que teneurs de marché pour ces titres. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent entretenir ou avoir entretenu des relations avec les sociétés concernées, peuvent offrir ou avoir offert des services de financement d’entreprise ou autres à ces sociétés ou peuvent siéger ou avoir siégé dans leur comité directeur.
Veuillez préalablement prendre connaissance des Conditions d'Utilisation du Site.

Maecenas consequat purus orci, nec bibendum massa lobortis imperdiet. Vestibulum vel urna efficitur, hendrerit felis sed, interdum enim. Aenean aliquet urna libero, eu posuere arcu volutpat eu. Pellentesque ut metus imperdiet, consequat velit sed, egestas augue. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Praesent convallis neque vitae tempor volutpat. Maecenas scelerisque semper dolor id cursus. In vitae justo in eros ornare hendrerit et id tellus. Suspendisse posuere nisl non consectetur consequat. Morbi egestas nunc et nisl dapibus, a consectetur lacus lacinia. Etiam feugiat ante eget luctus varius. Curabitur rutrum, velit eget molestie molestie, ipsum arcu ornare tortor, faucibus congue arcu est eu risus. Sed ut tellus dui. Phasellus feugiat quis ligula eu pretium.

Informations personnelles
Nos services n'étant disponibles qu'aux résidents suisses, le choix du pays de domicile n'est pas disponible.
Vous devez accepter les conditions d'utilisation.
* champs obligatoires