Point sur les marchés – 2 juillet 2018

Le résumé de l’actualité économique de la semaine !

Speed motion in urban highway road tunnel

L'essentiel

Suite à la réunion de l’OPEP, le pétrole a repris 10% et retrouve ses sommets de l’année. La crainte d’une forte hausse de la production ne s’est pas matérialisée ce qui a permis un rebond de soulagement.Suite à la réunion de l’OPEP, le pétrole a repris 10% et retrouve ses sommets de l’année. La crainte d’une forte hausse de la production ne s’est pas matérialisée ce qui a permis un rebond de soulagement. En Chine, l’indice PMI du secteur manufacturier en juin a légèrement ralenti à 51.0, contre 51.1 en mai selon les sondages de Markit-Caixin. Parmi les indicateurs, le sous-indice des nouvelles commandes d’exportations était plus faible par rapport à l’indice de production. Toutefois, la récente baisse du taux de réserves obligatoires qui prendra effet cette semaine devrait amortir un éventuel ralentissement de la croissance.  La crainte d’une guerre commerciale entre les USA et ses partenaires commerciaux s’est reflétée dans l’augmentation sensible de la volatilité des actions américaines, mesurée par l’indice VIX. Après une année 2017 caractérisée par une certaine complaisance des investisseurs, nous anticipons un régime de volatilité plus élevée dans les prochains mois, signe d’un cycle économique mature. 

Quelques ajustements de début d’été

Le président américain redouble d’efforts pour tenir ses promesses électorales, quitte à se mettre à dos l’ensemble de la communauté internationale. Son pro-gramme estampillé « America first » l’amène notamment à cibler ses principaux partenaires commerciaux et plus particulièrement la Chine. Fort heureusement, les tensions commerciales et politiques déclenchées par les Américains se produisent à un moment où l’économie mondiale va bien. Certes, l’Europe et le Japon traversent un léger trou d’air, mais les Etats-Unis et les grands marchés émergents conservent une bonne dynamique. A moins d’une importante escalade des tensions commerciales, l’activité économique mondiale ne devrait pas dérailler.

D’ailleurs, les politiques monétaires, bien qu’en voie de normalisation, restent encore très accommodantes grâce à une l’inflation qui ne remonte que très progressivement. Ce con-texte international plus tendu participe à renforcer la traditionnelle augmentation de volatilité d’un cycle boursier qui devient mature. Bien qu’une surpondération des actions par rapport aux obligations soit toujours judicieuse, un positionnement un peu plus défensif des portefeuilles semble faire du sens, à commencer par un renforcement de la qualité des lignes obligataires. Nous recommandons l’achat d’obligations longues du Trésor américain dont les taux ont peut-être suffisamment augmenté, au contraire des rendements européens. Ce renforcement de la qualité se fait aux dépens des obligations à haut rendement américaines, sur lesquelles des prises de bénéfices définitives sont recommandées après l’impressionnante performance accumulée depuis le début de ce cycle économique.

Un positionnement un peu plus défensif fait également du sens sur la part actions. Nous recommandons une réduction des marchés qui ont le mieux performé ces derniers mois (USA, Japon) et une légère augmentation de la bourse qui a le moins bien fait, à savoir la très défensive cote suisse. Au final, cela se traduit par des réductions légères de l’exposition actions soit une baisse de 1% dans nos grilles conservatrices et jusqu’à 3% dans nos portefeuilles les plus dynamiques. Cela dégage quelques liquidités qui pourront être redéployées lorsque les marchés viendront à offrir de nouvelles opportunités. En ce qui concerne les devises, grâce à ses taux élevés le dollar pourrait rester ferme sur le court terme, le temps que les investisseurs réalisent que les politiques de M. Trump creuseront inévitablement les déficits.

Suisse : la grande déception du premier semestre

En 2018, le PIB helvétique devrait progresser de 2.5%, ce qui marque une nette accélération par rapport à la croissance de l’an dernier (+1.1%). En outre, pour la première fois depuis trois ans, nous devrions même assister à une progression du PIB par habitant. Malgré ces bonnes perspectives conjoncturelles, les actions suisses ont en grande partie effacé les solides gains engendrés en 2017. En effet, la concentration de la cote sur les secteurs les plus défensifs (santé et consommation de base) n’a pas attiré les faveurs des investisseurs. De plus, l’environnement de taux d’intérêts négatifs pourrait s’éterniser, après que la BCE a repoussé à mi-2019 toute éventualité de remonter ses taux directeurs, pénalisant ainsi les deux grandes banques suisses.
Cependant, si les fondamentaux des mar-chés européens et émergents – auxquels est largement exposée la Suisse au travers de ses exportations – se maintiennent, il pourrait être opportun pour l’investisseur d’augmenter sa poche d’actions domes-tiques.
En outre, même si la devise nationale s’est révélée plus volatile ces dernières semaines, notamment contre l’Euro, la tendance à long terme pointe toujours clairement vers une graduelle dépréciation du franc. Cela ne manquera pas de favoriser les valeurs exportatrices, majoritaires tant au sein du SMI que du SPI.
Nous recommandons aux investisseurs de se pencher à nouveau sur le marché des actions suisses qui pourrait bien combler son retard par rapport aux indices européens au cours du deuxième semestre 2018.

Pour approfondir

Informations légales

Ce site contient des informations relatives à un grand nombre de fonds de placement enregistrés et gérés dans différentes juridictions. Les informations de ce site web ne sont pas destinées aux personnes relevant de juridictions dans lesquelles (en raison de la nationalité des personnes, de leur lieu de résidence ou pour toute autre raison) la diffusion ou l’accès à ce site est interdit. Les personnes soumises à de telles restrictions locales ne doivent pas accéder à ce site web.
Les informations publiées sur ce site ne constituent ni une sollicitation ni une offre, ni une recommandation d’achat ou vente ou de toute autre transaction sur des instruments de placement.

Même si ce site reprend une large sélection de fonds à disposition, il n’englobe pas tous les fonds actuellement disponibles sur le marché. Dès lors, il peut exister des fonds correspondant mieux aux besoins de placement de l’utilisateur, mais qui ne figurent pas sur ce site. L’utilisateur doit être conscient du fait que les prix des parts de fonds de placement peuvent fluctuer vers le haut et vers le bas. En conséquence, la performance passée n’est pas une garantie de la performance future. Par ailleurs, les placements en devises différentes sont sujets aux fluctuations des taux de change.
Avant d’effectuer tout investissement dans un placement collectif, l’utilisateur doit lire impérativement et attentivement les prospectus de vente et les informations clés pour l'investisseur (KIID). Les prospectus et KIIDs des fonds sur ce site sont disponibles sur ce site, mais peuvent également être demandés gratuitement, auprès de Piguet Galland & Cie SA ou de la direction de fonds. L’utilisateur s’engage à lire les clauses de non-responsabilité relative à chaque fonds avant d’effectuer un placement.

Les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent détenir ou avoir détenu des participations ou des positions dans les fonds considérés ou peuvent être actifs ou avoir été actifs en tant que teneurs de marché pour ces titres. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent entretenir ou avoir entretenu des relations avec les sociétés concernées, peuvent offrir ou avoir offert des services de financement d’entreprise ou autres à ces sociétés ou peuvent siéger ou avoir siégé dans leur comité directeur.
Veuillez préalablement prendre connaissance des Conditions d'Utilisation du Site.

Maecenas consequat purus orci, nec bibendum massa lobortis imperdiet. Vestibulum vel urna efficitur, hendrerit felis sed, interdum enim. Aenean aliquet urna libero, eu posuere arcu volutpat eu. Pellentesque ut metus imperdiet, consequat velit sed, egestas augue. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Praesent convallis neque vitae tempor volutpat. Maecenas scelerisque semper dolor id cursus. In vitae justo in eros ornare hendrerit et id tellus. Suspendisse posuere nisl non consectetur consequat. Morbi egestas nunc et nisl dapibus, a consectetur lacus lacinia. Etiam feugiat ante eget luctus varius. Curabitur rutrum, velit eget molestie molestie, ipsum arcu ornare tortor, faucibus congue arcu est eu risus. Sed ut tellus dui. Phasellus feugiat quis ligula eu pretium.

Informations personnelles
Nos services n'étant disponibles qu'aux résidents suisses, le choix du pays de domicile n'est pas disponible.
Vous devez accepter les conditions d'utilisation.
* champs obligatoires