Point sur les marchés – 22 octobre 2018

Chaque semaine, nos experts en investissements partagent avec vous un résumé de l’actualité économique.

London skyline landmarks

L’essentiel

Le gouvernement chinois a annoncé une série de mesures destinés à remonter le moral des investisseurs dans les marchés domestiques. Ces remarques, se référant entre autres à des baisses d’impôt ou au soutien des sociétés privées, ont contribués à une hausse de plus de 7% pendant les deux dernières sessions pour l’indice du marché A-shares.

La semaine passée, les ventes de logements existants aux USA ont chuté à leur plus bas niveau depuis trois ans. Dans le même temps, les demandes d’hypothèques ont décliné de 7%, signes que la hausses des taux d’intérêts, notamment à 10 et 30 ans, ont déjà un impact non négligeable sur le secteur de l’immobilier.

Malgré une légère diminution de son rating par Moody’s, les emprunts du gouvernement italien ont gardé leur caractère « Investment Grade ». Une bonne nouvelle qui devait favoriser le marché des obligations italiennes dont la prime de risque devrait diminuer quelque peu après une hausse au-delà de 3.27%.

Brexit: le nerf de la guerre

Ces dernières semaines les probabilités d’un « Brexit dur » se sont accrues. En effet, les négociations sur les futures relations commerciales entre l’Europe et le Royaume-Uni continuent de piétiner et la date d’échéance du 29 mars approche, tenant les marchés en haleine. La problématique est bien identifiée : Londres et Bruxelles continuent de buter sur certains points notamment la question de la frontière nord-irlandaise. Les dernières négociations n’ont pas suffisamment avancé pour sortir de l’impasse et une prochaine échéance pourrait être au mois de décembre lors du Conseil européen. Puis il restera encore une étape importante à franchir, qu’il ne faut pas sous-estimer, à savoir l’adoption de ce plan par une majorité du Parlement britannique, ce qui ne va pas de soi compte tenu des entre-déchirements au sein du parti des conservateurs.

Notre scénario principal reste celui d’un accord trouvé in extremis durant le premier tri-mestre 2019. Cependant, nous ne pouvons à ce stade exclure un non-accord et/ou un Brexit dur, une éventualité qui ne sera pas dans un premier temps bien prise par les marchés financiers et se traduira par une baisse de la livre et de la bourse. Abstraction faite des effets à court terme et en regardant au-delà, nous pensons que le marché britannique présente des opportunités sur le plus long terme. D’une part, la bourse britannique est un des marchés les plus sous-détenus auprès des investisseurs en raison du Brexit, suggérant qu’une grande partie des incertitudes sont escomptées. De l’autre, l’évaluation de la bourse britannique est revenue à des niveaux très attractifs d’un point de vue historique. Une illustration nous est donnée par les rachats d’actions effectués par les sociétés britanniques. Une fois les marchés fixés sur l’issue du Brexit, les incertitudes devraient enfin être levées et les investisseurs pourront à nouveau se focaliser sur les fondamentaux. Le ralentissement de l’économie britannique des deux dernières années a généré une augmentation de la demande refoulée et en parallèle les sociétés britanniques ont eu le temps de se préparer y compris à un non-accord.

Reste à savoir comment s’exposer sur ce marché. Nous maintenons notre vue favorable sur le secteur des matières premières qui devrait bien se comporter dans un environnement de fin de cycle. Une stabilisation, voire une reprise de la livre britannique à partir de niveaux survendus, nous amènerait à nous intéresser à la cote domestique.

« Corporate America » au secours des marchés ?

Plus de 150 sociétés américaines vont publier leurs résultats trimestriels cette semaine, soit près d’un tiers de la cote de l’indice S&P 500. Ces annonces vont se faire dans un environnement caractérisé par une volatilité élevée, alors que les investisseurs s’inquiètent d’un éventuel ralentissement de l’activité économique. Pourtant, la croissance anticipée pour le troisième trimestre devrait rester robuste, tant au niveaux des bénéfices, en progression de plus de 20%, que des revenus, en hausse de 7%. Les entreprises ayant déjà communiqué leurs chiffres ont d’ailleurs surpris positivement le marché, puisque 85% d’entre elles ont dépassé les attentes des analystes en termes de bénéfices par action.

L’actuelle consolidation des actions américaines a amené les indices boursiers vers des niveaux techniques critiques et la mollesse des tentatives de rebonds que nous avons connues la semaine passée nous fait craindre qu’il sera difficile d’atteindre de nouveaux plus hauts historiques dans le court terme. Pour que ce trou d’air ne s’éternise pas, il est indispensable que les publications de résultats trimestrielles convainquent les acteurs du marché que la conjoncture américaine reste porteuse. En particulier, les valeurs technologiques n’auront pas droit à l’erreur, la plupart d’entre elles affichant encore des valorisations généreuses. Une fois ce test passé avec succès, il sera alors temps de devenir plus constructifs sur les bourses et d’investir dans les titres ayant corrigé de manière exagérée.

Pour approfondir

Informations légales

Ce site contient des informations relatives à un grand nombre de fonds de placement enregistrés et gérés dans différentes juridictions. Les informations de ce site web ne sont pas destinées aux personnes relevant de juridictions dans lesquelles (en raison de la nationalité des personnes, de leur lieu de résidence ou pour toute autre raison) la diffusion ou l’accès à ce site est interdit. Les personnes soumises à de telles restrictions locales ne doivent pas accéder à ce site web.
Les informations publiées sur ce site ne constituent ni une sollicitation ni une offre, ni une recommandation d’achat ou vente ou de toute autre transaction sur des instruments de placement.

Même si ce site reprend une large sélection de fonds à disposition, il n’englobe pas tous les fonds actuellement disponibles sur le marché. Dès lors, il peut exister des fonds correspondant mieux aux besoins de placement de l’utilisateur, mais qui ne figurent pas sur ce site. L’utilisateur doit être conscient du fait que les prix des parts de fonds de placement peuvent fluctuer vers le haut et vers le bas. En conséquence, la performance passée n’est pas une garantie de la performance future. Par ailleurs, les placements en devises différentes sont sujets aux fluctuations des taux de change.
Avant d’effectuer tout investissement dans un placement collectif, l’utilisateur doit lire impérativement et attentivement les prospectus de vente et les informations clés pour l'investisseur (KIID). Les prospectus et KIIDs des fonds sur ce site sont disponibles sur ce site, mais peuvent également être demandés gratuitement, auprès de Piguet Galland & Cie SA ou de la direction de fonds. L’utilisateur s’engage à lire les clauses de non-responsabilité relative à chaque fonds avant d’effectuer un placement.

Les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent détenir ou avoir détenu des participations ou des positions dans les fonds considérés ou peuvent être actifs ou avoir été actifs en tant que teneurs de marché pour ces titres. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent entretenir ou avoir entretenu des relations avec les sociétés concernées, peuvent offrir ou avoir offert des services de financement d’entreprise ou autres à ces sociétés ou peuvent siéger ou avoir siégé dans leur comité directeur.
Veuillez préalablement prendre connaissance des Conditions d'Utilisation du Site.

Maecenas consequat purus orci, nec bibendum massa lobortis imperdiet. Vestibulum vel urna efficitur, hendrerit felis sed, interdum enim. Aenean aliquet urna libero, eu posuere arcu volutpat eu. Pellentesque ut metus imperdiet, consequat velit sed, egestas augue. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Praesent convallis neque vitae tempor volutpat. Maecenas scelerisque semper dolor id cursus. In vitae justo in eros ornare hendrerit et id tellus. Suspendisse posuere nisl non consectetur consequat. Morbi egestas nunc et nisl dapibus, a consectetur lacus lacinia. Etiam feugiat ante eget luctus varius. Curabitur rutrum, velit eget molestie molestie, ipsum arcu ornare tortor, faucibus congue arcu est eu risus. Sed ut tellus dui. Phasellus feugiat quis ligula eu pretium.

Informations personnelles
Nos services n'étant disponibles qu'aux résidents suisses, le choix du pays de domicile n'est pas disponible.
Vous devez accepter les conditions d'utilisation.
* champs obligatoires