Point sur les marchés – 23 avril 2018

Le résumé sur l’actualité économique de la semaine.

Nous contacter
Idyllisches Sertigtal bei Davos im Herbst bei Sonnenaufgang

L'essentiel

Après une suite de nouvelles économiques décevantes en Allemagne, et plus particulièrement l’indicateur de sentiment sur les perspectives économique ZEW (sondage auprès des financiers), les dernières statistiques des directeurs d’achats surprennent positivement avec un léger rebond sur le mois.

Le PIB chinois pour le premier trimestre est sorti conforme aux attentes à 6.8%, en ligne avec le dernier trimestre de 2017. Nous continuons à prévoir un léger affaiblissement sous l’impulsion de la politique de désendettement actuel du gouvernement. On notera la très belle tenue de la consommation conforme à la volonté du gouvernement de développer la demande intérieure.

La hausse du pétrole se poursuit. Suite aux déclarations de l’OPEP sur la baisse de sa production de brut et les publications sur des inventaires relativement bas aux Etats-Unis, le cours du pétrole a atteint un nouveau point haut récent. Un environnement favorable pour le cours de l’or noir mais aussi pour l’Arabie Saoudite qui cherche un prix du brut élevé pour la privatisation de la société Aramco.

3% et après ?

Alors que les marchés obligataires semblaient retrouver un peu de calme après un début d’année très chahuté, la volatilité est réapparue la semaine dernière. Et alors que les rendements à long terme semblaient vouloir se stabiliser après leur sursaut de début d’année, ceux-ci sont repartis à la hausse sur la grande majorité des monnaies. Ce rebond des taux d’intérêt à long terme s’est d’abord manifesté en Europe à la suite de propos optimistes de la part d’un des gouverneurs de la Banque Centrale Européenne (M. Nowotny) qui laissent penser que la BCE songe éventuellement à accélérer la normalisation de sa politique monétaire. Si l’on écarte ces remarques démenties par d’autres membres de la BCE depuis, les indicateurs économiques publiés durant la semaine ne justifient pas l’inquiétude des investisseurs obligataires européens. L’activité économique semble en effet marquer un peu le pas en zone euro et l’inflation européenne n’accélère pas. Ainsi, en mars l’inflation annuelle s’est inscrite en-dessous des attentes des économistes à 1.3% sur un an et sa composante de base qui exclut les effets volatils des cours de l’énergie et des denrées alimentaires s’établit à 1%, soit très en-deçà de l’objectif de 2% que s’est fixé la BCE. Pourtant, cette tension s’est progressivement répandue à l’ensemble des marchés obligataires. Sur la semaine, les taux à long terme affichent ainsi des hausses de 10 à 15 points de base, ce qui correspond à des baisses de l’ordre de 1% sur le prix des emprunts. Le fait le plus marquant est à trouver du côté des Etats-Unis où les rendements des bons du Trésor à 10 ans se situent sur l’important seuil psychologique de 3% qu’ils n’ont plus atteint depuis janvier 2014. En l’absence de chiffres récents sur l’inflation américaine, les investisseurs guettent surtout l’envolée de quelques matières premières comme le pétrole ou l’aluminium qui menace de créer des pressions inflationnistes en tout début de chaîne de production. En Europe, nous nous attendons à une remontée progressive des rendements à long terme, car ceux-ci ne compensent pas l’inflation. En revanche, nous pensons qu’un rebond très au-delà de 3% ne se justifie pas aux Etats-Unis. Dès lors, si une cassure à la hausse se produit sur les taux américains, il faudra songer à renforcer les positions obligataires et d’en rallonger les échéances. Mais dans ce contexte, les actifs plus risqués comme les obligations de moindre qualité et les actions pourraient à nouveau se montrer plus volatiles.

La volatilité bénéficie aux fonds alternatifs

Les fonds alternatifs terminent le premier trimestre en territoire marginalement positif ce qui se compare favorablement aux autres actifs risqués, les actions et les obligations High Yield terminant en baisse de plus de 1%. Les fonds long/short actions ont bénéficié de ce retour de la volatilité et terminent en hausse de près de 2%. Ils ont pleinement participé à la hausse de janvier pour n’en rendre qu’une petite partie durant la phase de correction. Cette dynamique positive n’est qu’une poursuite du mouvement de l’année passée, mais elle est bien plus évidente maintenant que nous assistons finalement à des phases plus volatiles où l’asymétrie des performances se voit bien plus clairement. A l’autre bout du spectre, la hausse ininterrompue des marchés qui a débuté fin 2016 s’est brutalement arrêtée début février et, après une correction brutale, a laissé place à une phase de consolidation. La violence de ce retournement a été spécialement détrimentale aux stratégies systématiques basées sur le suivi des tendances qui affichent les baisses les plus importantes. Depuis la mi-mars, nous assistons à une timide stabilisation.

Nous pensons que les stratégies systématiques restent intéressantes pour diversifier un portefeuille et que la correction récente crée une opportunité d’achat. Notre conviction la plus importante reste sur les fonds long/short actions qui vont continuer de bénéficier d’un environnement qui pourrait perdurer volatile.

Pour approfondir

Informations légales

Ce site contient des informations relatives à un grand nombre de fonds de placement enregistrés et gérés dans différentes juridictions. Les informations de ce site web ne sont pas destinées aux personnes relevant de juridictions dans lesquelles (en raison de la nationalité des personnes, de leur lieu de résidence ou pour toute autre raison) la diffusion ou l’accès à ce site est interdit. Les personnes soumises à de telles restrictions locales ne doivent pas accéder à ce site web.
Les informations publiées sur ce site ne constituent ni une sollicitation ni une offre, ni une recommandation d’achat ou vente ou de toute autre transaction sur des instruments de placement.

Même si ce site reprend une large sélection de fonds à disposition, il n’englobe pas tous les fonds actuellement disponibles sur le marché. Dès lors, il peut exister des fonds correspondant mieux aux besoins de placement de l’utilisateur, mais qui ne figurent pas sur ce site. L’utilisateur doit être conscient du fait que les prix des parts de fonds de placement peuvent fluctuer vers le haut et vers le bas. En conséquence, la performance passée n’est pas une garantie de la performance future. Par ailleurs, les placements en devises différentes sont sujets aux fluctuations des taux de change.
Avant d’effectuer tout investissement dans un placement collectif, l’utilisateur doit lire impérativement et attentivement les prospectus de vente et les informations clés pour l'investisseur (KIID). Les prospectus et KIIDs des fonds sur ce site sont disponibles sur ce site, mais peuvent également être demandés gratuitement, auprès de Piguet Galland & Cie SA ou de la direction de fonds. L’utilisateur s’engage à lire les clauses de non-responsabilité relative à chaque fonds avant d’effectuer un placement.

Les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent détenir ou avoir détenu des participations ou des positions dans les fonds considérés ou peuvent être actifs ou avoir été actifs en tant que teneurs de marché pour ces titres. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent entretenir ou avoir entretenu des relations avec les sociétés concernées, peuvent offrir ou avoir offert des services de financement d’entreprise ou autres à ces sociétés ou peuvent siéger ou avoir siégé dans leur comité directeur.
Veuillez préalablement prendre connaissance des Conditions d'Utilisation du Site.

Maecenas consequat purus orci, nec bibendum massa lobortis imperdiet. Vestibulum vel urna efficitur, hendrerit felis sed, interdum enim. Aenean aliquet urna libero, eu posuere arcu volutpat eu. Pellentesque ut metus imperdiet, consequat velit sed, egestas augue. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Praesent convallis neque vitae tempor volutpat. Maecenas scelerisque semper dolor id cursus. In vitae justo in eros ornare hendrerit et id tellus. Suspendisse posuere nisl non consectetur consequat. Morbi egestas nunc et nisl dapibus, a consectetur lacus lacinia. Etiam feugiat ante eget luctus varius. Curabitur rutrum, velit eget molestie molestie, ipsum arcu ornare tortor, faucibus congue arcu est eu risus. Sed ut tellus dui. Phasellus feugiat quis ligula eu pretium.

Informations personnelles
Nos services n'étant disponibles qu'aux résidents suisses, le choix du pays de domicile n'est pas disponible.
Vous devez accepter les conditions d'utilisation.
* champs obligatoires