Point sur les marchés – 29 octobre 2018

Découvrez chaque semaine notre résumé de l’actualité économique.

Sunrise view of Copacabana and mountain Sugar Loaf

L'essentiel

L’Italie reste sous les feux de la rampe : son budget 2019 a été rejeté par la Commission européenne. Mais la baisse des rendements des obligations gouvernementales sur la semaine laisse penser que cette issue était attendue. Nous ne pensons pas que l’Italie va payer une amende pour la violation des règles budgétaires de l’Union Européenne.

Angela Merkel a subi un nouveau revers électoral historique dans le Land de Hesse, confirmant l’hémorragie au sein de son gouvernement. Comme en Bavière, les bénéficiaires continuent à être les partis plus extrêmes (les Verts et AfD). La réaction a été immédiate : Angela Merkel renoncera à la présidence de son parti et quittera la scène politique en 2021, ce qui rajoute un élément d’incertitude.

Sans grande surprise, Jair Bolsonaro a remporté la présidentielle brésilienne. Malgré ses déclarations controversées et sa personnalité provocatrice, le marché brésilien semble apprécier cette victoire et sa vision pro-business. Le rebond de l’indice brésilien Bovespa se poursuit avec une hausse de plus de 22% depuis son plus bas en juin.

Bientôt à court de prétextes pour vendre les actions ?

La semaine écoulée comme le mois d’octobre qui s’achève ont été particulière-ment éprouvants pour tous ceux qui investissent en bourse. Pendant longtemps, Wall Street semblait pouvoir résister au pessimisme qui avait gagné d’abord les marchés émergents puis les actions européennes. Mais la bourse américaine a fini par craquer en ce début d’automne. Wall Street est en baisse de près de 9% sur le mois d’octobre. Parmi les grands indices, seuls le Japon et les marchés émergents font pire, tandis que le SMI limite la casse (-5%) grâce au caractère très défensif de sa cote. Ce qui est frappant, c’est que les raisons invoquées quant à ces dégagements mas-sifs ont radicalement évolué au cours du mois. Il y a quelques semaines, les inves-tisseurs s’inquiétaient en effet d’une éventuelle surchauffe de l’économie américaine qui aurait engendré un dérapage de l’inflation et conduit la Réserve fédérale à durcir fortement sa politique monétaire. D’autres mentionnaient la progression récente des cours de l’énergie ou la hausse des taux longs comme des risques majeurs pour l’économie et la bourse. Ces craintes se sont dissipées depuis. La croissance américaine a certes été plus forte que prévu au troisième trimestre (+3.5% en rythme annuel), mais dans un contexte d’inflation qui reste très maîtrisé (déflateur du PIB à 1.7% annuel). Et dans l’intervalle, tant le prix du pétrole que les taux longs US ont reculé à des niveaux qui ne sauraient cons-tituer une menace pour la croissance. Etonnamment, les raisons invoquées au sujet du nouvel accès de faiblesse de Wall Street la semaine dernière sont liées à des craintes d’un ralentissement trop prononcé de l’activité en 2019 qui impacterait négativement les résultats des entreprises. Ce revirement total et rapide de l’opinion des investisseurs à l’égard de l’économie américaine laisse perplexe et fait penser à un début de capitulation sur les marchés. La baisse récente a ramené les bourses vers des niveaux de valorisation qu’on peut au minimum qualifier de raisonnables (ratio cours/bénéfices de 15x aux USA), voire d’attractives en ce qui concerne les bourses européennes et les marchés émergents (ratios proches de 10x-11x). La saison de publication des résultats n’est pas terminée aux Etats-Unis et pourrait encore entre-tenir la volatilité sur les marchés. Mais nos indicateurs pointent sur un degré extrême de pessimisme des investisseurs à l’égard des bourses qui laisse penser que les actions sont survendues et pourraient rebondir, sur le court terme en tout cas.

Encore un peu de patience…

A l’heure actuelle, près de la moitié de la cote du S&P 500 a publié ses résultats. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la qualité des publications n’a pas suffi à rassurer les investisseurs, bien plus préoccupés par les perspectives de croissance pour l’année prochaine que pour le trimestre écoulé. Car si plus de 82% des entreprises ont battu les attentes du consensus en matière de bénéfices par action, ce sont bien les commentaires sur le futur qui pèsent sur le marché. Que ce soient les groupes industriels comme Caterpillar et 3M ou les géants d’internet Amazon et Alphabet, tous adoptent un message étonnement prudent pour les mois à venir. Les analystes, victimes d’une certaine complaisance, ont certainement été trop optimistes dans leurs prévisions de croissance pour 2019 et un travail de correction de ces attentes est actuellement en cours. Une fois que les acteurs du marché seront de-venus plus réalistes quant au potentiel de progression bénéficiaire pour l’année prochaine, les bases pour un rebond des bourses seront posées selon nous.
En effet, tous les indicateurs graphiques et les baromètres de sentiment pointent vers des niveaux extrêmes qui justifient un re-bond des actions dans un avenir proche, tout du moins technique. Cependant, alors que plus de 130 sociétés américaines publient leurs chiffres cette semaine, et que les PMI Manufacturiers vont être rendus publiques en fin de semaine, nous recommandons de patienter encore avant d’envisager de profiter des nombreuses opportunités qui émergent suite à cette saine correction.

Pour approfondir

Informations légales

Ce site contient des informations relatives à un grand nombre de fonds de placement enregistrés et gérés dans différentes juridictions. Les informations de ce site web ne sont pas destinées aux personnes relevant de juridictions dans lesquelles (en raison de la nationalité des personnes, de leur lieu de résidence ou pour toute autre raison) la diffusion ou l’accès à ce site est interdit. Les personnes soumises à de telles restrictions locales ne doivent pas accéder à ce site web.
Les informations publiées sur ce site ne constituent ni une sollicitation ni une offre, ni une recommandation d’achat ou vente ou de toute autre transaction sur des instruments de placement.

Même si ce site reprend une large sélection de fonds à disposition, il n’englobe pas tous les fonds actuellement disponibles sur le marché. Dès lors, il peut exister des fonds correspondant mieux aux besoins de placement de l’utilisateur, mais qui ne figurent pas sur ce site. L’utilisateur doit être conscient du fait que les prix des parts de fonds de placement peuvent fluctuer vers le haut et vers le bas. En conséquence, la performance passée n’est pas une garantie de la performance future. Par ailleurs, les placements en devises différentes sont sujets aux fluctuations des taux de change.
Avant d’effectuer tout investissement dans un placement collectif, l’utilisateur doit lire impérativement et attentivement les prospectus de vente et les informations clés pour l'investisseur (KIID). Les prospectus et KIIDs des fonds sur ce site sont disponibles sur ce site, mais peuvent également être demandés gratuitement, auprès de Piguet Galland & Cie SA ou de la direction de fonds. L’utilisateur s’engage à lire les clauses de non-responsabilité relative à chaque fonds avant d’effectuer un placement.

Les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent détenir ou avoir détenu des participations ou des positions dans les fonds considérés ou peuvent être actifs ou avoir été actifs en tant que teneurs de marché pour ces titres. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent entretenir ou avoir entretenu des relations avec les sociétés concernées, peuvent offrir ou avoir offert des services de financement d’entreprise ou autres à ces sociétés ou peuvent siéger ou avoir siégé dans leur comité directeur.
Veuillez préalablement prendre connaissance des Conditions d'Utilisation du Site.

Maecenas consequat purus orci, nec bibendum massa lobortis imperdiet. Vestibulum vel urna efficitur, hendrerit felis sed, interdum enim. Aenean aliquet urna libero, eu posuere arcu volutpat eu. Pellentesque ut metus imperdiet, consequat velit sed, egestas augue. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Praesent convallis neque vitae tempor volutpat. Maecenas scelerisque semper dolor id cursus. In vitae justo in eros ornare hendrerit et id tellus. Suspendisse posuere nisl non consectetur consequat. Morbi egestas nunc et nisl dapibus, a consectetur lacus lacinia. Etiam feugiat ante eget luctus varius. Curabitur rutrum, velit eget molestie molestie, ipsum arcu ornare tortor, faucibus congue arcu est eu risus. Sed ut tellus dui. Phasellus feugiat quis ligula eu pretium.

Informations personnelles
Nos services n'étant disponibles qu'aux résidents suisses, le choix du pays de domicile n'est pas disponible.
Vous devez accepter les conditions d'utilisation.
* champs obligatoires