Point sur les marchés – 3 décembre 2018

Le point sur l’actualité économique de la semaine.

Nous contacter
Pétrole

L'essentiel

Le ralentissement abrupt de l’économie suisse au troisième trimestre a pris les investisseurs de court.  Le PIB recule de 0.2% par rapport à la période précédente, un niveau qui n’avait pas été observé depuis plus de deux ans. Si ce ralentissement semble temporaire, il va néanmoins inciter la BNS à la plus grande prudence dans sa politique monétaire.

En France, le mouvement des « gilets jaunes » a pris de l’ampleur puisque la contestation dépasse la simple hausse des taxes sur l’essence. Outre l’impact sur la croissance qui sera temporaire, ce mouvement pourrait mettre un frein aux réformes à venir, tels que la réforme des retraites.

Après une baisse du prix du pétrole de plus de 30% depuis ses plus hauts au début du trimestre, les producteurs commencent à réagir et ajuster leur production. En plus de la baisse de la production au Canada, c’est surtout la réduction de l’OPEC attendue pour le 6 décembre qui laisse espérer une stabilisation des cours. 

Une neutralité très relative

Après quelques mois en fonction, on commence à distinguer le style de M. Jerome Powell le président de la Réserve fédérale américaine. Quitte à entamer un peu une crédibilité qui n’est pas encore totalement assise, il vient de démontrer un pragmatisme et une capacité à s’adapter à un environnement versatile. Preuve en est le changement radical du ton de ses discours. En fin d’été, il expliquait ainsi que le taux de référence de la Fed était « très loin » du point neutre, c’est-à-dire le niveau où il ne constitue ni un soutien ni un frein pour l’économie. Sous-entendu, les investisseurs doivent encore se préparer à de nombreux tour de vis monétaires. La semaine dernière, il a pourtant annoncé qu’il estimait désormais qu’on se situait « juste en-dessous » du point neutre. Un tel revirement d’opinion est rare chez un grand argentier. Pourtant, les investisseurs ne lui en tiennent pas rigueur, bien au contraire. Car le contexte a entretemps bien changé et pas seulement en ce qui concerne l’évolution des bourses. Les indicateurs économiques montrent un tassement aux Etats-Unis, tandis qu’un certain ralentissement de l’activité économique mondiale semble se confirmer. Mais un développement majeur non prévu par la Fed justifie la prudence récente de M. Powell. Le plongeon de plus de 30% du cours du pétrole va fortement impacter l’évolution de l’inflation ces prochains mois. Son indicateur phare, le déflateur des dépenses de consommation, pourrait ainsi retomber en-dessous de son objectif de 2%. Jusque-là, la Fed s’appuyait également sur l’accélération des salaires pour justifier le resserrement de sa politique. Mais des changements structurels majeurs liés à la numérisation de l’économie semblent réduire l’impact des hausses salariales sur l’inflation finale. Tandis qu’il est prouvé qu’une baisse des cours de l’or noir s’accompagne de retombées rapides sur l’inflation, surtout aux Etats-Unis où les taxes sur l’essence sont faibles. Alors que la quatrième hausse de taux pour 2018 est pratiquement acquise lors de la réunion du 19 décembre, seuls deux tours de vis semblent se dessiner pour 2019 et ils seront fortement conditionnés à l’évolution de l’économie et de l’inflation. Ce changement de discours a participé au retour d’optimisme sur les bourses. Et la configuration technique de Wall Street se voit renforcée. En effet, après un re-test réussi des points bas du mois d’octobre, un rallye de fin d’année semble probable sur l’indice S&P 500, surtout dans un contexte d’apaisement des tensions commerciales.

Trump-Xi : un pas à la fois

Lors de la rencontre entre les présidents Trump et Xi en marge du G20, les Etats-Unis et la Chine sont parvenu à prendre des mesures pour apaiser les tensions commerciales et se sont engagés à ne pas imposer de nouveaux droits de douane sur les importations avant le 1er mars. Ceci remplace le plan initial d’augmenter ce taux dès janvier prochain. Dans le court terme, ce dénouement laisse du temps pour que les stimuli implémentés par la Chine durant les derniers mois puissent prendre effet. Mais, elle a dû « acheter » ce temps avec une série de concessions, parmi lesquelles une baisse ou suppression des droits de douane sur les voitures importées depuis les USA, ou de rétablir l’achat de produits agricoles, énergétiques et industriels américains pour réduire le déficit commercial entre les deux pays.  

Il nous semble toutefois qu’une réconciliation est loin d’être acquise. D’abord, cet accord ne représente qu’une trêve sur l’escalade des tarifs, sans mentionner ceux implémentés jusqu’ici. Ensuite, comme depuis le début de ce conflit, la décision d’une résolution reste dans les mains d’un président américain à l’humeur capricieuse. Et finalement, l’impact des tarifs sur l’économie est davantage lié à l’incertitude qui affecte les décisions d’investissements qu’aux tarifs eux- mêmes – une incertitude qui subsiste malgré la désescalade de ce weekend.

Cependant, les attentes avant cette rencontre étaient si faibles que ce résultat s’avère plus encourageant que prévu. Cette évolution, même temporaire, est certainement positive et pourrait renverser le sentiment négatif pesant récemment sur les bourses, émergentes notamment.

Pour approfondir

Informations légales

Ce site contient des informations relatives à un grand nombre de fonds de placement enregistrés et gérés dans différentes juridictions. Les informations de ce site web ne sont pas destinées aux personnes relevant de juridictions dans lesquelles (en raison de la nationalité des personnes, de leur lieu de résidence ou pour toute autre raison) la diffusion ou l’accès à ce site est interdit. Les personnes soumises à de telles restrictions locales ne doivent pas accéder à ce site web.
Les informations publiées sur ce site ne constituent ni une sollicitation ni une offre, ni une recommandation d’achat ou vente ou de toute autre transaction sur des instruments de placement.

Même si ce site reprend une large sélection de fonds à disposition, il n’englobe pas tous les fonds actuellement disponibles sur le marché. Dès lors, il peut exister des fonds correspondant mieux aux besoins de placement de l’utilisateur, mais qui ne figurent pas sur ce site. L’utilisateur doit être conscient du fait que les prix des parts de fonds de placement peuvent fluctuer vers le haut et vers le bas. En conséquence, la performance passée n’est pas une garantie de la performance future. Par ailleurs, les placements en devises différentes sont sujets aux fluctuations des taux de change.
Avant d’effectuer tout investissement dans un placement collectif, l’utilisateur doit lire impérativement et attentivement les prospectus de vente et les informations clés pour l'investisseur (KIID). Les prospectus et KIIDs des fonds sur ce site sont disponibles sur ce site, mais peuvent également être demandés gratuitement, auprès de Piguet Galland & Cie SA ou de la direction de fonds. L’utilisateur s’engage à lire les clauses de non-responsabilité relative à chaque fonds avant d’effectuer un placement.

Les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent détenir ou avoir détenu des participations ou des positions dans les fonds considérés ou peuvent être actifs ou avoir été actifs en tant que teneurs de marché pour ces titres. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent entretenir ou avoir entretenu des relations avec les sociétés concernées, peuvent offrir ou avoir offert des services de financement d’entreprise ou autres à ces sociétés ou peuvent siéger ou avoir siégé dans leur comité directeur.
Veuillez préalablement prendre connaissance des Conditions d'Utilisation du Site.

Maecenas consequat purus orci, nec bibendum massa lobortis imperdiet. Vestibulum vel urna efficitur, hendrerit felis sed, interdum enim. Aenean aliquet urna libero, eu posuere arcu volutpat eu. Pellentesque ut metus imperdiet, consequat velit sed, egestas augue. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Praesent convallis neque vitae tempor volutpat. Maecenas scelerisque semper dolor id cursus. In vitae justo in eros ornare hendrerit et id tellus. Suspendisse posuere nisl non consectetur consequat. Morbi egestas nunc et nisl dapibus, a consectetur lacus lacinia. Etiam feugiat ante eget luctus varius. Curabitur rutrum, velit eget molestie molestie, ipsum arcu ornare tortor, faucibus congue arcu est eu risus. Sed ut tellus dui. Phasellus feugiat quis ligula eu pretium.

Informations personnelles
Nos services n'étant disponibles qu'aux résidents suisses, le choix du pays de domicile n'est pas disponible.
Vous devez accepter les conditions d'utilisation.
* champs obligatoires