Point sur les marchés – 5 février 2018

Point sur l’actualité économique de la semaine

Verschneite Winterlandschaft

L’essentiel

L’économie américaine a continué de créer des milliers d’emplois en janvier (200k), bien que la moitié suffise pour maintenir inchangé le taux de chômage. En conséquence, ce dernier devrait continuer de se tarir au cours des prochains mois et faire pression à la hausse sur les salaires.   

Un rebond des investissements et une consommation qui demeure robuste ont mené à une belle progression du PIB de la zone euro au quatrième trimestre. (+0.6% trim/trim, 2.6%A/A). Au vu de la bonne tenue des indicateurs avancés, la tendance devrait se poursuivre en 2018.

Le rebond du franc suisse pourrait se poursuivre dans un environnement boursier plus incertain. Mais une progression trop importante devrait être freinée ou même stoppée par la BNS qui, rappelons-le, garde sa politique monétaire inchangée.

Merci Mme Yellen !

Janet Yellen a sans doute souri à l’écoute du discours de Donald Trump sur l’état de l’Union face au congrès américain. Celui-ci a largement repris à son compte les bons chiffres de l’économie américaine. C’est oublier le rôle fondamental joué par la Réserve fédérale dans le cycle économique actuel. Si l’économie n’a pas implosé sous le poids de milliards de prêts hypothécaires et produits financiers toxiques durant la crise de 2008, c’est avant tout grâce aux mesures de la Fed. Et si le pays est parvenu à s’extirper des griffes d’une déflation larvée dans les années qui ont suivi, c’est grâce à la liquidité abondante et généreuse de la banque centrale. Mme Yellen quitte la présidence de la Fed en laissant une économie en bien meilleur état qu’au début de son mandat il y a quatre ans. Dans l’intervalle, le taux de chômage a baissé de 6.7% à 4.1%. Et on rappellera qu’avant de devenir présidente, Mme Yellen a été membre du comité de fixation de politique monétaire (FOMC) dès 2009 et vice-présidente de la Réserve fédérale depuis 2010. Durant toutes ces années, elle a largement soutenu les décisions audacieuses et non-conventionnelles prises par Ben Bernanke qui ont par la suite souvent été copiées par d’autres grandes banques centrales dans le monde. Dès la réunion du mois de mars, la Fed sera donc pilotée par M. Jerome Powell. La remontée récente des taux longs américains est sans doute en partie liée à ce changement de régime. Car la ligne voulue par ce dernier n’est pas encore claire et les marchés financiers n’aiment les incertitudes. Mais le changement à la tête de l’institut d’émission n’est pas seul en cause. Après une longue pé-riode de calme, les salaires commencent à se redresser en dépit de de la progression de l’automatisation et de la robotisation dans de nombreux pans de l’économie. Les salaires horaires augmentent à un rythme annualisé de 2.9% en janvier, soit leur plus forte progression depuis 2009. Ce bon chiffre a alimenté le rebond des rendements à long terme. Le taux à 10 ans approche ainsi du seuil important de 3%. Une remontée au-delà de ce niveau n’est sans doute pas justifiée par les fondamentaux économiques. Mais la bourse américaine semble s’en inquiéter eu égard aux prises de bénéfices observées cette semaine après une longue période de hausse ininterrompue.

Pays émergents : que la fête continue !

L’année 2017 s’est soldée par une meilleure croissance économique que prévue grâce à une résilience plus forte qu’escomptée de l’activité en Chine. Même si la croissance chinoise ralentit en 2018, le redressement du Brésil et de la Russie, ainsi que l’accélération de l’Inde devraient plus que compenser le ralentissement chinois. L’inflation en Asie remontera probablement un peu, mais l’Amérique latine affichera des chiffres plus faibles, ce qui se traduira par des politiques monétaires divergentes entre les deux  
blocs. Ainsi, la période favorable caractérisée par une croissance de l’activité ni trop faible, ni trop forte sans pressions inflationnistes perdurera. Par contre, la liste des risques potentiels reste longue : incertitudes géopolitiques, questions sur les politiques monétaires mondiales et déséquilibres en Chine pour en mentionner quelques-uns.  

Si on écarte la survenance de l’un de ces risques, le contexte reste positif pour les actions émergentes. Après leur forte progression récente, ces bourses restent dans leur
ensemble moins chères que les marchés développés suite à forte la progression des bénéfices. La phase de rattrapage pourrait donc continuer sur fond de faiblesse la devise américaine, traditionnellement favorable aux pays en voie de développement. Ainsi, nous ne modifions pas notre approche constructive avec toujours une préférence fondamentale pour l’Asie, même si les marchés plus liés aux matières premières pourraient temporairement mieux faire.

Pour approfondir

Informations légales

Ce site contient des informations relatives à un grand nombre de fonds de placement enregistrés et gérés dans différentes juridictions. Les informations de ce site web ne sont pas destinées aux personnes relevant de juridictions dans lesquelles (en raison de la nationalité des personnes, de leur lieu de résidence ou pour toute autre raison) la diffusion ou l’accès à ce site est interdit. Les personnes soumises à de telles restrictions locales ne doivent pas accéder à ce site web.
Les informations publiées sur ce site ne constituent ni une sollicitation ni une offre, ni une recommandation d’achat ou vente ou de toute autre transaction sur des instruments de placement.

Même si ce site reprend une large sélection de fonds à disposition, il n’englobe pas tous les fonds actuellement disponibles sur le marché. Dès lors, il peut exister des fonds correspondant mieux aux besoins de placement de l’utilisateur, mais qui ne figurent pas sur ce site. L’utilisateur doit être conscient du fait que les prix des parts de fonds de placement peuvent fluctuer vers le haut et vers le bas. En conséquence, la performance passée n’est pas une garantie de la performance future. Par ailleurs, les placements en devises différentes sont sujets aux fluctuations des taux de change.
Avant d’effectuer tout investissement dans un placement collectif, l’utilisateur doit lire impérativement et attentivement les prospectus de vente et les informations clés pour l'investisseur (KIID). Les prospectus et KIIDs des fonds sur ce site sont disponibles sur ce site, mais peuvent également être demandés gratuitement, auprès de Piguet Galland & Cie SA ou de la direction de fonds. L’utilisateur s’engage à lire les clauses de non-responsabilité relative à chaque fonds avant d’effectuer un placement.

Les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent détenir ou avoir détenu des participations ou des positions dans les fonds considérés ou peuvent être actifs ou avoir été actifs en tant que teneurs de marché pour ces titres. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent entretenir ou avoir entretenu des relations avec les sociétés concernées, peuvent offrir ou avoir offert des services de financement d’entreprise ou autres à ces sociétés ou peuvent siéger ou avoir siégé dans leur comité directeur.
Veuillez préalablement prendre connaissance des Conditions d'Utilisation du Site.

Maecenas consequat purus orci, nec bibendum massa lobortis imperdiet. Vestibulum vel urna efficitur, hendrerit felis sed, interdum enim. Aenean aliquet urna libero, eu posuere arcu volutpat eu. Pellentesque ut metus imperdiet, consequat velit sed, egestas augue. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Praesent convallis neque vitae tempor volutpat. Maecenas scelerisque semper dolor id cursus. In vitae justo in eros ornare hendrerit et id tellus. Suspendisse posuere nisl non consectetur consequat. Morbi egestas nunc et nisl dapibus, a consectetur lacus lacinia. Etiam feugiat ante eget luctus varius. Curabitur rutrum, velit eget molestie molestie, ipsum arcu ornare tortor, faucibus congue arcu est eu risus. Sed ut tellus dui. Phasellus feugiat quis ligula eu pretium.

Informations personnelles
Nos services n'étant disponibles qu'aux résidents suisses, le choix du pays de domicile n'est pas disponible.
Vous devez accepter les conditions d'utilisation.
* champs obligatoires