Point sur les marchés – 5 novembre 2018

Chaque semaine, nos experts en investissements vous présentent un résumé de l’actualité économique. 

The oil pump, industrial equipment

L'essentiel

La croissance du PIB au troisième trimestre de la zone euro a fléchi (+0.2% trim/trim) dans le sillage des indicateurs avancés depuis le début de l’année. Alors que la France affiche une progression plus élevée que la zone euro pour la première fois depuis plus de 18 mois, l’Italie déçoit avec un PIB inchangé.

Le pétrole est en baisse de plus de 15% depuis ses plus hauts au début du mois d’octobre, soit le niveau auquel il se situait avant l’apparition des craintes autour des sanctions américaines contre l’Iran.

La livre sterling a progressé durant la semaine sur la base de rumeurs faisant état d’avancées dans les négociations entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne, notamment en ce qui concerne le sujet épineux de la frontière en Irlande.

Les bourses reprennent des couleurs

La santé du marché de l’emploi américain demeure éclatante. Tous les mois et sans interruption, l’économie américaine parvient à créer des emplois depuis plus de huit ans. Au mois d’octobre, cette tendance s’est maintenue avec une augmentation de près de 250’000 postes, un chiffre au-delà des attentes des économistes. En raison d’un accroissement de la population en âge de travailler, le taux de chômage reste néanmoins stable à 3.7%. Pour rappel, il s’agit là du niveau le plus bas depuis la fin des années soixante. Ceci maintient la pression sur la Réserve fédérale. Car en période de plein emploi, on observe généralement une tendance haussière sur les salaires qui peut potentiellement se transformer en un dérapage de l’inflation. Les prix en fin de chaîne restent pour l’instant sous contrôle et proches de l’objectif de 2% d’inflation annuelle que s’est fixé la banque centrale. Mais l’évolution des rémunérations est surveillée. Elles sont sur une pente ascendante qui, si elle n’a rien d’inquiétant à ce stade, (les salaires horaires progressent de 3.1% sur un an), devrait néanmoins inciter la Fed à poursuivre ses hausses de taux. La prochaine interviendra en décembre et le nombre de tours de vis supplémentaires en 2019 dépendra beaucoup de l’évolution des rémunérations durant les prochains mois. La semaine dernière, les taux à 10 ans américains ont progressé pour atteindre le niveau de 3.2%. Nous pensons que ce rebond tient moins aux développements sur l’inflation qu’au retour de la confiance sur les marchés boursiers qui renouent avec une dynamique positive après quelques semaines éprouvantes. Car le rebond des bourses que nous attendions semble avoir débuté. Il se produit depuis des niveaux survendus et dans un contexte de profond pessimisme auprès d’une majorité d’investisseurs. Les résultats publiés par les entreprises américaines étaient scrutés durant la semaine. Si les chiffres annoncés pour le troisième trimestre sont souvent de très bonne facture avec une croissance moyenne sur un an qui pourrait dépasser 25%, les investisseurs et les analystes continuent néanmoins d’analyser les perspectives pour l’avenir. Il est indéniable que la croissance des bénéfices va faiblir en 2019. Une majorité d’entreprises ayant publié ses résultats pour le troisième trimestre, les regards se tournent désormais en direction des élections de mi-mandat américaines cette semaine et vers les discussions entre les présidents chinois et américain en fin de mois sur le thème des relations commerciales. L’espoir d’un rebond durable des bourses passe naturellement par leur aptitude à franchir ces nouveaux obstacles sans dommages. Il en va également du début de rattrapage observé sur les bourses européennes et émergentes, qui surperforment les actions américaines dernièrement.

US-Chine : il est temps de discuter

Le rebond de la dernière semaine d’octobre était déclenché par les nouvelles d’une reprise de dialogue entre les présidents Trump et Xi, ainsi qu’un potentiel meeting lors du G20 à Buenos Aires à fin novembre. D’ici là, la visibilité d’un accord entre ces deux économies reste faible et il est probablement imprudent de déclarer désormais que le pire de la guerre commerciale est derrière nous. Mais quel sont les risques et dégâts causés sur l’économie chinoise jusqu’ici ?

La réalité est que si l’impact direct des tarifs imposés jusque-là reste marginal, l’environnement incertain créé par l’absence d’un accord sur les derniers mois a freiné les projets d’investissements et pesé sur la confiance des consommateurs. Par ailleurs, l’impact bénéficiaire des achats anticipés sur les exportateurs est souvent sous-estimé: ces derniers représentent des commandes futures, effectuées à l’avance afin d’échapper à une potentielle hausse des tarifs en janvier 2019. Cette contribution positive toutefois temporaire sur l’économie chinoise pourrait bien s’inverser au premier trimestre 2019.
Malgré ces risques, il faut noter que le gouvernement chinois est devenu plus clair sur ses intentions de relance et a récemment signalé une « escalade » de stimulus pour contrebalancer le ralentissement attendu. De plus, un accord même partiel lors du G20 pourrait renverser le sentiment négatif sur les marchés asiatiques. En attendant, les marchés vont sans doute rester volatils, mais la valorisation du marché chinois est au plus bas depuis début 2016, ce qui constitue un support dans le court-terme, ceci avec ou sans accord.

Pour approfondir

Informations légales

Ce site contient des informations relatives à un grand nombre de fonds de placement enregistrés et gérés dans différentes juridictions. Les informations de ce site web ne sont pas destinées aux personnes relevant de juridictions dans lesquelles (en raison de la nationalité des personnes, de leur lieu de résidence ou pour toute autre raison) la diffusion ou l’accès à ce site est interdit. Les personnes soumises à de telles restrictions locales ne doivent pas accéder à ce site web.
Les informations publiées sur ce site ne constituent ni une sollicitation ni une offre, ni une recommandation d’achat ou vente ou de toute autre transaction sur des instruments de placement.

Même si ce site reprend une large sélection de fonds à disposition, il n’englobe pas tous les fonds actuellement disponibles sur le marché. Dès lors, il peut exister des fonds correspondant mieux aux besoins de placement de l’utilisateur, mais qui ne figurent pas sur ce site. L’utilisateur doit être conscient du fait que les prix des parts de fonds de placement peuvent fluctuer vers le haut et vers le bas. En conséquence, la performance passée n’est pas une garantie de la performance future. Par ailleurs, les placements en devises différentes sont sujets aux fluctuations des taux de change.
Avant d’effectuer tout investissement dans un placement collectif, l’utilisateur doit lire impérativement et attentivement les prospectus de vente et les informations clés pour l'investisseur (KIID). Les prospectus et KIIDs des fonds sur ce site sont disponibles sur ce site, mais peuvent également être demandés gratuitement, auprès de Piguet Galland & Cie SA ou de la direction de fonds. L’utilisateur s’engage à lire les clauses de non-responsabilité relative à chaque fonds avant d’effectuer un placement.

Les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent détenir ou avoir détenu des participations ou des positions dans les fonds considérés ou peuvent être actifs ou avoir été actifs en tant que teneurs de marché pour ces titres. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent entretenir ou avoir entretenu des relations avec les sociétés concernées, peuvent offrir ou avoir offert des services de financement d’entreprise ou autres à ces sociétés ou peuvent siéger ou avoir siégé dans leur comité directeur.
Veuillez préalablement prendre connaissance des Conditions d'Utilisation du Site.

Maecenas consequat purus orci, nec bibendum massa lobortis imperdiet. Vestibulum vel urna efficitur, hendrerit felis sed, interdum enim. Aenean aliquet urna libero, eu posuere arcu volutpat eu. Pellentesque ut metus imperdiet, consequat velit sed, egestas augue. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Praesent convallis neque vitae tempor volutpat. Maecenas scelerisque semper dolor id cursus. In vitae justo in eros ornare hendrerit et id tellus. Suspendisse posuere nisl non consectetur consequat. Morbi egestas nunc et nisl dapibus, a consectetur lacus lacinia. Etiam feugiat ante eget luctus varius. Curabitur rutrum, velit eget molestie molestie, ipsum arcu ornare tortor, faucibus congue arcu est eu risus. Sed ut tellus dui. Phasellus feugiat quis ligula eu pretium.

Informations personnelles
Nos services n'étant disponibles qu'aux résidents suisses, le choix du pays de domicile n'est pas disponible.
Vous devez accepter les conditions d'utilisation.
* champs obligatoires