phone-icon
phone-icon

Point sur les marchés – 6 avril 2021

Découvrez le résumé de l’actualité économique de cette semaine !

Nous contacter
Beautiful winter mountain landscape with snowcapped wooden hut

L’essentiel

Le rebond de l’activité dans le secteur des services en Chine s’est accéléré en mars. L’indice d’activité des directeurs d’achat (PMI) pour les services en Chine s’est établi à 54,3 en mars contre 51,5 en février, qui était alors au plus bas depuis dix mois. A contraster avec l’indice manufacturier qui affiche une légère baisse au cours de la même période.

Plusieurs grandes banques, dont Crédit Suisse, ont subi des pertes considérables liées à l’activité d’un family office discret. Archegos utilisait en effet un levier très important et n’a pas pu répondre à des appels de marges, causant des baisses très marquées sur certains titres lors de la liquidation des sous-jacents.

Le marché de l’emploi américain continue sur sa trajectoire positive, avec une création de postes supérieure aux attentes en mars. Le taux de chômage est redescendu à 6%. 

Le monde profite du regain de vitalité américain

Sauf découverte d’un nouveau variant du Covid-19 qui résisterait aux vaccins existants, tout porte à croire que la pandémie touchera bientôt à sa fin. De nouvelles vagues de contamination ne sont pas exclues, mais leur amplitude et leur dangerosité iront probablement en diminuant. Les campagnes de vaccination progressent à grands pas dans les pays développés, et la montée en puissance de la production de vaccins laisse espérer que le précieux antiviral sera prochainement disponible dans tous les pays, y compris les plus pauvres.

D’ailleurs, la reprise économique s’affirme à l’échelle mondiale et s’annonce très solide. Elle est portée par les pays qui ont le mieux géré cette épidémie, à l’instar de la Chine et d’une bonne partie de l’Asie, ainsi que ceux dans lesquels la vaccination est le plus avancée, comme les Etats-Unis où un assouplissement des mesures de restriction est en cours.

En Europe, la vaccination gagne également de l’ampleur après un démarrage très poussif, ce qui pointe vers un rattrapage de l’activité au deuxième semestre. La reprise économique sera désormais portée par la consommation privée : les ménages ont généralement accumulé un important bas de laine depuis l’éclatement de la crise sanitaire, et le retour de la confiance s’accompagnera d’une forte propension à dépenser cette épargne forcée.

Les grands bénéficiaires de cette manne seront certains des secteurs les plus durement touchés par la pandémie, à commencer par les activités de service comme l’hôtellerie-restauration, le tourisme, les voyages et les loisirs. Un tel redécollage de l’activité est toutefois susceptible de réveiller une inflation depuis longtemps endormie. Des pressions apparaissent déjà en amont de la chaîne des prix, en raison du fort rebond des cours des matières premières.

Par ailleurs, l’énorme croissance que les masses monétaires ont enregistrée durant la crise est susceptible d’attiser les craintes inflationnistes. L’Amérique, qui n’a somme toute connu qu’un bref épisode de recul des prix au printemps dernier, est plus à risque que le Japon et l’Europe. Malgré ces développements, nous tablons sur une hausse plus graduelle des taux américains sur les prochains mois.

Ce contexte n’est toutefois pas un frein à la progression des marchés boursiers, qui profiteront de l’accélération de l’activité et de la croissance bénéficiaire des entreprises.

Nous continuons par conséquent de favoriser les actions aux dépens des obligations au sein des portefeuilles, en privilégiant les bourses et les secteurs qui ont le plus à gagner de la réouverture économique qui se profile, notamment en Europe

Japon – un deuxième été sans touristes

Le Japon s’apprête à revivre un été « pas comme les autres ». Alors qu’en juillet 2019, l’archipel accueillait près de 3 millions de touristes, ses portes ne s’ouvriront guère avant la fin de la saison cette année. Plus question pour les secteurs des services de compter sur les fans des Jeux Olympiques afin de combler le manque à gagner subi depuis le début de la pandémie en mars 2020.

Si les banques centrales ont toutes joué un rôle crucial pendant la crise sanitaire, la Banque du Japon (BoJ) a particulièrement brillé par sa générosité. Quant au plan de soutien budgétaire mis sur pied par le gouvernement, il représente 55% du PIB nippon, contre 3% pendant la crise financière de 2008. La dépendance à l’égard des mesures de relance est d’ailleurs source d’incertitudes, tout comme le changement de politique de rachat d’ETF que la BoJ a récemment annoncé.

L’absence de touristes et la normalisation sur le front budgétaire devraient toutefois être compensées par une accélération de la croissance mondiale. La reprise économique synchrone attendue vers la fin de l’année s’imposera vraisemblablement comme le principal moteur de la conjoncture japonaise. 

Compte tenu de l’ampleur du plan de relance déployé aux Etats-Unis et de l’épargne forcée sur le point de déferler, il paraît difficile de prôner la prudence malgré la valorisation relativement élevée du marché japonais en comparaison historique.

Depuis le début de l’année, la performance récente du style « value » a créé la surprise, mais la remontée des taux aux Etats-Unis devrait se faire moins forte et entraîner un ralentissement du mouvement de rotation observé, raison pour laquelle nous préconisons une exposition neutre à ce segment de la cote.

Pour approfondir

Informations légales

Ce site contient des informations relatives à un grand nombre de fonds de placement enregistrés et gérés dans différentes juridictions. Les informations de ce site web ne sont pas destinées aux personnes relevant de juridictions dans lesquelles (en raison de la nationalité des personnes, de leur lieu de résidence ou pour toute autre raison) la diffusion ou l’accès à ce site est interdit. Les personnes soumises à de telles restrictions locales ne doivent pas accéder à ce site web.
Les informations publiées sur ce site ne constituent ni une sollicitation ni une offre, ni une recommandation d’achat ou vente ou de toute autre transaction sur des instruments de placement.

Même si ce site reprend une large sélection de fonds à disposition, il n’englobe pas tous les fonds actuellement disponibles sur le marché. Dès lors, il peut exister des fonds correspondant mieux aux besoins de placement de l’utilisateur, mais qui ne figurent pas sur ce site. L’utilisateur doit être conscient du fait que les prix des parts de fonds de placement peuvent fluctuer vers le haut et vers le bas. En conséquence, la performance passée n’est pas une garantie de la performance future. Par ailleurs, les placements en devises différentes sont sujets aux fluctuations des taux de change.
Avant d’effectuer tout investissement dans un placement collectif, l’utilisateur doit lire impérativement et attentivement les prospectus de vente et les informations clés pour l'investisseur (KIID). Les prospectus et KIIDs des fonds sur ce site sont disponibles sur ce site, mais peuvent également être demandés gratuitement, auprès de Piguet Galland & Cie SA ou de la direction de fonds. L’utilisateur s’engage à lire les clauses de non-responsabilité relative à chaque fonds avant d’effectuer un placement.

Les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent détenir ou avoir détenu des participations ou des positions dans les fonds considérés ou peuvent être actifs ou avoir été actifs en tant que teneurs de marché pour ces titres. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent entretenir ou avoir entretenu des relations avec les sociétés concernées, peuvent offrir ou avoir offert des services de financement d’entreprise ou autres à ces sociétés ou peuvent siéger ou avoir siégé dans leur comité directeur.
Veuillez préalablement prendre connaissance des Conditions d'Utilisation du Site.

Informations personnelles
Nos services n'étant disponibles qu'aux résidents suisses, le choix du pays de domicile n'est pas disponible.
Vous devez accepter les conditions d'utilisation.
* champs obligatoires