Point sur les marchés – 7 mai 2018

Le résumé sur l’actualité économique de la semaine.

Nous contacter
Beautiful view of lake geneva near Haldimand Tower

L’essentiel

Le dollar continue sa progression : les divergences récentes entre les chiffres économiques qui ont été publiés aux Etats-Unis et la zone euro ainsi que les différentiels de taux qui ne cessent de s’accroître en faveur du billet vert sont probablement les principales raisons de ce redressement rapide du dollar US.Le dollar continue sa progression : les divergences récentes entre les chiffres économiques qui ont été publiés aux Etats-Unis et la zone euro ainsi que les différentiels de taux qui ne cessent de s’accroître en faveur du billet vert sont probablement les principales raisons de ce redressement rapide du dollar US. Les déclarations renouvelées par M. Trump sur un éventuel retrait américain du traité nucléaire avec l’Iran a poussé le cours du brut américain vers de nouveaux points hauts depuis 2014. Ces tensions géopolitiques profitent à l’Arabie Saoudite qui espère toujours pouvoir bénéficier d’un environnement porteur pour la privatisation d’Aramco. L’indice des surprises économiques de la zone euro a atteint un nouveau point bas reflétant des statistiques moins bonnes depuis le début de l’année. A notre avis, cela sera temporaire, notamment en raison de la bonne santé de l’économie mondiale et de la récente dépréciation de l’euro.  

 

Etonnant, l’inflation ralentit en Europe !

Les investisseurs guettent le retour de l’inflation depuis quelque temps. Cette crainte s’est intensifiée en début d’année, car le cycle économique prend de l’âge notamment dans les pays qui ont pu compter sur un redressement précoce comme les Etats-Unis. Au pays de l’oncle Sam, on est en phase d’expansion depuis quasi-ment dix ans et l’économie américaine crée des emplois tous les mois depuis octobre 2010. Historiquement, une aussi longue période de croissance finit par provoquer un sursaut de l’inflation qui nécessite un coup de frein de la banque centrale. Les investisseurs spéculent donc sur un dérapage des prix d’autant plus assuré qu’il devrait être attisé par des politiques monétaires ultra-généreuses partout dans le monde. Des politiques qui ont eu et ont encore parfois recours à la planche à billets. Pour les économistes, ce décollage de l’inflation commencera aux Etats-Unis par une accélération inéluctable des salaires dans un contexte de plein emploi (3.9% de chômage en avril, au plus bas depuis décembre 2000). Et pourtant, malgré une petite alerte en janvier, les salaires horaires restent sur une progression annuelle très rassurante de 2.6% en avril. Très loin de l’envolée des rémunérations susceptible d’engendrer un problème durable d’inflation aux Etats-Unis. Et que dire de la zone euro ! Alors que l’on se prépare à un début de normalisation de la politique monétaire européenne, les statistiques d’inflation trébuchent et s’éloignent à nouveau de l’objectif de 2% que s’est fixé la BCE. En avril, l’indice des prix ralentit ainsi à 1.2% sur un an (contre 1.4% attendu par les économistes). Encore plus surprenant, l’inflation de base extirpée des éléments volatiles que sont l’énergie et les denrées alimentaires ralentit encore plus fortement à 0.7% annuel. On ne peut s’empêcher de penser à nouveau que des changements structurels sont à l’œuvre. La digitalisation de l’économie et la mondialisation expliquent sans doute ce retard à l’allumage au niveau des prix. Difficile dans ces conditions d’imaginer un tour de vis monétaire brutal de la part des banques centrales ou une forte remontée des rendements obligataires à long terme. D’ailleurs, le seuil psychologique de 3% de rendement sur les bons du Trésor américain à 10 ans semble pour l’instant ne pas vouloir céder aux assauts des spéculateurs. La perspective renouvelée d’un cycle économique solide dont la longévité s’étend en raison d’une faible inflation devrait selon nous inciter les investisseurs à revenir sur les bourses en dépit d’une saisonnalité qu’on dit défavorable (sell in May ?).

Corée : un matin calme se profile…

La rencontre récente des leaders des deux Corées était à plusieurs égards une première. Si des rencontres ont eu lieu par le passé, jamais un dirigeant nord-coréen n’avait franchi la zone démilitarisée. Les principales conclusions de la rencontre sont la volonté de trouver un accord de paix qui remplace l’armistice actuel et dénucléariser la péninsule. Ce genre de communiqué n’est pas tout à fait nouveau : d’autres sommets se sont conclus sur des intentions similaires. Mais, le contrôle par des experts internationaux a toujours été une pierre d’achoppement. L’annonce de fermeture du site principal de tests nucléaires par Pyongyang est un élément très encou-rageant. La prochaine étape est la réunion avec M. Trump qui sera probablement suivie d’un sommet à quatre incluant la Chine. La réaction sur les marchés financiers est positive mais pas euphorique dans l’attente de voir des avancées con-crètes. Ainsi, les primes de risque sur la dette coréenne se détendent tandis que les actions traitées à Seoul surperforment marginalement. Nous restons positifs pour des raisons de synchronisation du cycle économique, nous n’augmentons pas (en-core) notre pondération. Une issue favorable des pourparlers nous amènerait néanmoins à mettre un pied supplémentaire dans des valeurs qui profiteraient de l’ouverture (infrastructure) et celles pénalisées par Pékin dans la période de tensions accrues avec la Chine (installation des missiles THAAD).

Pour approfondir

Informations légales

Ce site contient des informations relatives à un grand nombre de fonds de placement enregistrés et gérés dans différentes juridictions. Les informations de ce site web ne sont pas destinées aux personnes relevant de juridictions dans lesquelles (en raison de la nationalité des personnes, de leur lieu de résidence ou pour toute autre raison) la diffusion ou l’accès à ce site est interdit. Les personnes soumises à de telles restrictions locales ne doivent pas accéder à ce site web.
Les informations publiées sur ce site ne constituent ni une sollicitation ni une offre, ni une recommandation d’achat ou vente ou de toute autre transaction sur des instruments de placement.

Même si ce site reprend une large sélection de fonds à disposition, il n’englobe pas tous les fonds actuellement disponibles sur le marché. Dès lors, il peut exister des fonds correspondant mieux aux besoins de placement de l’utilisateur, mais qui ne figurent pas sur ce site. L’utilisateur doit être conscient du fait que les prix des parts de fonds de placement peuvent fluctuer vers le haut et vers le bas. En conséquence, la performance passée n’est pas une garantie de la performance future. Par ailleurs, les placements en devises différentes sont sujets aux fluctuations des taux de change.
Avant d’effectuer tout investissement dans un placement collectif, l’utilisateur doit lire impérativement et attentivement les prospectus de vente et les informations clés pour l'investisseur (KIID). Les prospectus et KIIDs des fonds sur ce site sont disponibles sur ce site, mais peuvent également être demandés gratuitement, auprès de Piguet Galland & Cie SA ou de la direction de fonds. L’utilisateur s’engage à lire les clauses de non-responsabilité relative à chaque fonds avant d’effectuer un placement.

Les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent détenir ou avoir détenu des participations ou des positions dans les fonds considérés ou peuvent être actifs ou avoir été actifs en tant que teneurs de marché pour ces titres. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent entretenir ou avoir entretenu des relations avec les sociétés concernées, peuvent offrir ou avoir offert des services de financement d’entreprise ou autres à ces sociétés ou peuvent siéger ou avoir siégé dans leur comité directeur.
Veuillez préalablement prendre connaissance des Conditions d'Utilisation du Site.

Maecenas consequat purus orci, nec bibendum massa lobortis imperdiet. Vestibulum vel urna efficitur, hendrerit felis sed, interdum enim. Aenean aliquet urna libero, eu posuere arcu volutpat eu. Pellentesque ut metus imperdiet, consequat velit sed, egestas augue. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Praesent convallis neque vitae tempor volutpat. Maecenas scelerisque semper dolor id cursus. In vitae justo in eros ornare hendrerit et id tellus. Suspendisse posuere nisl non consectetur consequat. Morbi egestas nunc et nisl dapibus, a consectetur lacus lacinia. Etiam feugiat ante eget luctus varius. Curabitur rutrum, velit eget molestie molestie, ipsum arcu ornare tortor, faucibus congue arcu est eu risus. Sed ut tellus dui. Phasellus feugiat quis ligula eu pretium.

Informations personnelles
Nos services n'étant disponibles qu'aux résidents suisses, le choix du pays de domicile n'est pas disponible.
Vous devez accepter les conditions d'utilisation.
* champs obligatoires