phone-icon
phone-icon

Pourquoi ma prévoyance est-elle plus faible que la sienne ?

En moyenne, une femme touchera 30% de moins à la retraite qu’un homme. L’écart est plus élevé en Suisse que dans le reste de l’Europe qui se situe à 26%. Cette disparité n’est pas en passe de s’effacer demain. Pourquoi, nous les femmes, recevons-nous moins que les hommes ? Et surtout, comment améliorer notre situation et sortir de ce fatalisme ?

Nous contacter
victoria-mazzone-spécialiste-solutions-patrimoniales

Rentes vieillesses, les causes de cette différence

Le déséquilibre entre les femmes et les hommes dans le domaine de la prévoyance est la résultante d’un schéma que l’on pense souvent dépassé. Pourtant, nous sommes toutes et tous encore conscients des différences d’organisation qui perdurent entre les hommes et les femmes dans la vie quotidienne, les courses, les enfants, le ménage mais surtout le travail.

Les causes principales des écarts de prestations sont dues :

  • aux inégalités salariales,
  • aux pauses de carrière
  • à des taux d’activité réduits.

Plus votre salaire est bas plus vos prestations retraite le seront

L’impact du salaire dans notre prévoyance est assez évident : plus votre salaire est bas, plus votre cotisation est basse, par conséquent, plus les prestations de retraite seront modestes.

Dans l’ensemble des secteurs d’activité en Suisse, en 2018, les femmes gagnaient en moyenne 19,0% de moins que les hommes d’après les chiffres de l’Office fédéral de la statistique (OFS). Les pauses de carrière encore fréquentes représentent quant à elles en moyenne 9 années d’inactivité pour une femme, 9 années sans cotiser dans votre prévoyance. Toujours selon l’OFSP, en 2019, 62% des femmes actives travaillaient à temps partiel alors que sur l’ensemble de la population, le temps partiel ne représente que 36% des personnes actives.

Concrètement, que cela signifie-t-il pour ma rente AVS ?

Pour toucher une rente AVS maximum, vous devez cotiser 44 années, sur un revenu moyen annuel d’un peu plus de CHF 86’000.-. Mais que vous ayez gagné CHF 86’000.- ou CHF 300’000.- en moyenne, votre rente ne sera pas impactée différemment.

 Si vous êtes mariée et sans activité, les cotisations de votre conjoint remplissent fictivement votre compte.

Si en plus vous élevez des enfants, des cotisations fictives, appelées BTE (bonifications pour tâches éducatives) vous seront créditées.

Par contre, dans le cas du concubinage, en cas d’arrêt, les cotisations de votre concubin ne viendront pas remplir votre « pot ». Seules les BTE, vous seront créditées.

 

Et pour mon 2ème pilier ?

En 2020 alors qu’un homme disposait en moyenne de plus de CHF 220’000 de « capital LPP », l’épargne du 2ème pilier, une femme aura accumulé tout juste CHF 100’000.-. C’est ici que l’écart se révèle être le plus élevé.

Contrairement au 1er pilier (AVS) qui se base sur la « solidarité » et la « mutualité », le 2ème pilier repose sur un principe de capitalisation individuelle. Ceci signifie que si vous n’exercez pas d’activité lucrative, personne ne cotise solidairement pour vous. Si le salaire minimum de CHF 21’510 annuel n’est pas atteint, vous n’alimenterez pas votre épargne retraite.

De plus, une déduction est appliquée. Par exemple, si vous travaillez à 50% et gagnez CHF 50’000. Vous cotiserez uniquement sur CHF 24’905. La rente assurée du premier pilier étant considérée comme assurée via l’AVS, celle-ci est déduite afin d’éviter une double assurance. Aujourd’hui encore les femmes qui choisissent des temps partiels, ou plusieurs petites activités, ne seront que très peu soutenues par leur 2ème pilier, voire pas du tout.

Reprenez votre retraite en main !

La situation dépeinte à l’instant et les divers mécanismes ne prenant pas toujours en compte la vie de famille dans son ensemble et l’organisation d’un couple ont des conséquences sur le revenu et la prévoyance des femmes. Pour autant, nul besoin de sombrer dans une forme de résignation car vous pouvez reprendre votre retraite en main ! Voici quelques pistes pour vous y aider.

Tout d’abord, renseignez-vous ! Cela peut sembler évident mais comprendre notre système de prévoyance peut non seulement influencer vos décisions professionnelles mais également vous permettre de renégocier votre contrat au sein de votre entreprise et de mettre en place une stratégie de prévoyance conforme à vos besoins.

Dans le cas d’une naissance, dialoguer avec son conjoint pour une répartition de la baisse du taux d’activité.

Ne négligez pas les prestations de la caisse de pension lors de la signature d’un nouveau contrat de travail. Il existe en effet de grandes disparités entre les plans de prévoyance proposés par les employeurs.

Lors de l’arrêt d’une activité pour plusieurs années, intéressez-vous à votre libre passage et pensez à l’investir dans une stratégie adéquate, plutôt que de le laisser dormir sur un compte.

Pour les concubins, établissez un contrat de concubinage qui comprend une compensation financière pour le manque en prévoyance. (Revaloriser le travail à la maison / convenir d’un salaire dans le contrat de concubinage / constituer de l’épargne pour pouvoir un jour faire des rachats dans le 2ème pilier.)

D’autres solutions, telles que créer une prévoyance libre ou liée, sont également à envisager.

Dans le cas d’une petite activité, maximisez les versements dans le 3A ou si vous êtes sans emploi, utilisez le 3ème pilier libre.

Finalement, il vous sera toujours possible de compenser vos lacunes de prévoyance passées en effectuant des rachats dans votre caisse de pension.

 

Chaque situation est différente, les points d’attention sont nombreux et les solutions variées, nous vous recommandons donc de faire appel à un spécialiste. Chez Piguet Galland, nous abordons avec vous tous les aspects qui rendent votre situation unique afin de vous apporter une solution sur-mesure et un plan de prévoyance optimal. Reprenez votre retraite en mains, contactez-nous !

 

Victoria Mazzone
Spécialiste en Solutions patrimoniales
058 310 45 24

 

Ce sujet vous intéresse ? Rejoignez notre prochain webinaire, le jeudi 10 mars 2022, « les femmes reprennent le contrôle de leur retraite. » et posez toutes vos questions en direct à nos spécialistes ! Inscription ici !

Pour approfondir

Informations légales

Ce site contient des informations relatives à un grand nombre de fonds de placement enregistrés et gérés dans différentes juridictions. Les informations de ce site web ne sont pas destinées aux personnes relevant de juridictions dans lesquelles (en raison de la nationalité des personnes, de leur lieu de résidence ou pour toute autre raison) la diffusion ou l’accès à ce site est interdit. Les personnes soumises à de telles restrictions locales ne doivent pas accéder à ce site web.
Les informations publiées sur ce site ne constituent ni une sollicitation ni une offre, ni une recommandation d’achat ou vente ou de toute autre transaction sur des instruments de placement.

Même si ce site reprend une large sélection de fonds à disposition, il n’englobe pas tous les fonds actuellement disponibles sur le marché. Dès lors, il peut exister des fonds correspondant mieux aux besoins de placement de l’utilisateur, mais qui ne figurent pas sur ce site. L’utilisateur doit être conscient du fait que les prix des parts de fonds de placement peuvent fluctuer vers le haut et vers le bas. En conséquence, la performance passée n’est pas une garantie de la performance future. Par ailleurs, les placements en devises différentes sont sujets aux fluctuations des taux de change.
Avant d’effectuer tout investissement dans un placement collectif, l’utilisateur doit lire impérativement et attentivement les prospectus de vente et les informations clés pour l'investisseur (KIID). Les prospectus et KIIDs des fonds sur ce site sont disponibles sur ce site, mais peuvent également être demandés gratuitement, auprès de Piguet Galland & Cie SA ou de la direction de fonds. L’utilisateur s’engage à lire les clauses de non-responsabilité relative à chaque fonds avant d’effectuer un placement.

Les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent détenir ou avoir détenu des participations ou des positions dans les fonds considérés ou peuvent être actifs ou avoir été actifs en tant que teneurs de marché pour ces titres. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent entretenir ou avoir entretenu des relations avec les sociétés concernées, peuvent offrir ou avoir offert des services de financement d’entreprise ou autres à ces sociétés ou peuvent siéger ou avoir siégé dans leur comité directeur.
Veuillez préalablement prendre connaissance des Conditions d'Utilisation du Site.

Informations personnelles
Nos services n'étant disponibles qu'aux résidents suisses, le choix du pays de domicile n'est pas disponible.
Vous devez accepter les conditions d'utilisation.
* champs obligatoires