phone-icon
phone-icon

La Covid-19 soutient la thématique des smart cities

En raison des fortes concentrations de population, les villes sont particulièrement vulnérables aux catastrophes, telles que les épidémies. On le constate aisément, les grandes villes à travers le monde ont été affectées en première ligne dans cette crise liée au coronavirus. Pour répondre à l’urgence, les gouvernements ont mis en place des politiques de confinement qui ont limité les échanges physiques entre citadins.

Nous contacter
Christina_portrait

La technologie au secours des villes ?

La technologie a pris le relai de la lutte anti-covid et est devenue un outil essentiel dans ce combat, accélérant ainsi la transformation digitale qui était déjà bien engagée avant l’apparition du Covid. Les gouvernements et les municipalités ont notamment utilisé ces technologies innovantes pour suivre la propagation de la pandémie, en mettant en place des applications de traçage sécurisées par exemple, et pour soutenir la mise en place de stratégies médicales. On constate par ailleurs que les pays, qui ont la maîtrise de ces technologies et la capacité de s’en servir, à l’image de la Corée du Sud et Singapour, ont clairement su en tirer profit dans cette crise puisqu’ils sont rapidement parvenus à diminuer le taux d’infection sans avoir recours à un confinement total.

A ce propos, Singapour, considérée comme une des « smart cities » modèle dans la lutte contre le coronavirus, a fait appel à un robot chien pour faire respecter la distanciation sociale.  En attendant l’arrivée d’un vaccin, la distanciation sociale reste un des moyens privilégiés pour combattre la propagation du virus et semble accélérer des changements de comportement structurels :  la montée du commerce en ligne au détriment des magasins physiques, la perte de terrain de l’argent liquide, souvent considéré comme un vecteur de maladie, en faveur des paiements en ligne ou la tendance de bureaux inoccupés suite à l’augmentation du télétravail.

Qu’est-ce qu’une smart city ?

Toutes ces innovations n’ont pas seulement démontré la valeur des technologies intelligentes, mais aussi leur contribution à façonner l’avenir des « villes intelligentes » (smart cities). Ces dernières ont pour objectif d’augmenter la qualité de vie de leurs citoyens à travers des innovations et de la digitalisation, notamment en matière de débits internet et de services administratifs plus performants. La transition énergétique est au cœur des préoccupations des villes intelligentes comme par exemple les thématiques du traitement des déchets, de la promotion d’énergies renouvelables ou de la construction d’immeubles à faible consommation d’énergie. La mobilité et la sécurité sont également des enjeux importants dans les réflexions des smart cities et d’autant plus valorisées dans le contexte actuel.

Les mesures de distanciation sociale ont en effet poussé les grandes villes à reconsidérer la mobilité afin de diminuer l’utilisation des transports en commun. Une des conséquences depuis le début de la pandémie a été l’agrandissement du réseau de pistes cyclables dans toutes les régions du monde. En parallèle, les technologies fournies aux villes intelligentes évoluent constamment, notamment dans le domaine de la sécurité. De plus en plus les gouvernements optent pour l’utilisation de systèmes de caméras de surveillance pour coordonner et assurer les différents services, comme la fluidité de la circulation même dans des moments difficiles de pandémie.  

Les villes doivent constamment s’adapter à des réalités inédites et celles qui misent sur ces nouvelles technologies afin de mieux protéger leurs populations seront les gagnantes. Dans ce contexte le plan de relance de l’Europe fondée sur le Pacte vert est une excellente nouvelle.

Pour bénéficier de cette thématique structurelle, Piguet Galland a lancé en 2018 un Certificat d’actions : Smart Cities. Celui-ci affiche une bonne performance aussi bien sur l’année 2020 (+12% versus MSCI Europe -13%, au 23.10.2020) que depuis son lancement (+35% versus +3.5% MSCI Europe), confirmant l’attrait de cette thématique. Il est axé sur les sociétés qui ont pour stratégie de développer des produits, technologies ou services liés aux villes intelligentes et dont une partie croissante des revenus proviennent de ces activités. Les secteurs privilégiés sont la technologie, l’industrie et les services publics.  L’Allemagne, la France et l’Amérique représentent les pondérations géographiques les plus importantes. Le nombre de sociétés actuellement détenues est de 27.

Vous souhaitez obtenir plus d’informations au sujet de notre certificat d’actions Smart Cities ? Contactez-nous pour un entretien sans engagement.

 

Pour approfondir

Informations légales

Ce site contient des informations relatives à un grand nombre de fonds de placement enregistrés et gérés dans différentes juridictions. Les informations de ce site web ne sont pas destinées aux personnes relevant de juridictions dans lesquelles (en raison de la nationalité des personnes, de leur lieu de résidence ou pour toute autre raison) la diffusion ou l’accès à ce site est interdit. Les personnes soumises à de telles restrictions locales ne doivent pas accéder à ce site web.
Les informations publiées sur ce site ne constituent ni une sollicitation ni une offre, ni une recommandation d’achat ou vente ou de toute autre transaction sur des instruments de placement.

Même si ce site reprend une large sélection de fonds à disposition, il n’englobe pas tous les fonds actuellement disponibles sur le marché. Dès lors, il peut exister des fonds correspondant mieux aux besoins de placement de l’utilisateur, mais qui ne figurent pas sur ce site. L’utilisateur doit être conscient du fait que les prix des parts de fonds de placement peuvent fluctuer vers le haut et vers le bas. En conséquence, la performance passée n’est pas une garantie de la performance future. Par ailleurs, les placements en devises différentes sont sujets aux fluctuations des taux de change.
Avant d’effectuer tout investissement dans un placement collectif, l’utilisateur doit lire impérativement et attentivement les prospectus de vente et les informations clés pour l'investisseur (KIID). Les prospectus et KIIDs des fonds sur ce site sont disponibles sur ce site, mais peuvent également être demandés gratuitement, auprès de Piguet Galland & Cie SA ou de la direction de fonds. L’utilisateur s’engage à lire les clauses de non-responsabilité relative à chaque fonds avant d’effectuer un placement.

Les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent détenir ou avoir détenu des participations ou des positions dans les fonds considérés ou peuvent être actifs ou avoir été actifs en tant que teneurs de marché pour ces titres. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent entretenir ou avoir entretenu des relations avec les sociétés concernées, peuvent offrir ou avoir offert des services de financement d’entreprise ou autres à ces sociétés ou peuvent siéger ou avoir siégé dans leur comité directeur.
Veuillez préalablement prendre connaissance des Conditions d'Utilisation du Site.

Informations personnelles
Nos services n'étant disponibles qu'aux résidents suisses, le choix du pays de domicile n'est pas disponible.
Vous devez accepter les conditions d'utilisation.
* champs obligatoires