phone-icon
phone-icon

Point sur les marchés – 10 janvier 2022

Découvrez le résumé de l’actualité économique de cette semaine !

Nous contacter
point-des-marches-banque-10.01.2022

L'essentiel

Exacerbée par la crainte de hausses de taux aux Etats-Unis, la volatilité du secteur technologique en Asie s’est poursuivie en ce début d’année après la correction de 2021. Si l’indice Hang Seng Tech a chuté de plus de 6% au cours des trois premières séances, il a depuis rebondi rapidement, n’affichant qu’une baisse de moins de 1% depuis le début de l’année. 

Avec une progression de 60% pour le Bitcoin et même de 399% pour l’Ethereum, les cryptoactifs affichent de fortes hausses sur l’année 2021. Nous assistons néanmoins à une prise de profit depuis le mois de novembre qui se poursuit en début d’année, le bitcoin en particulier a perdu environ 35% depuis ses plus hauts. 

Bien que les créations d’emplois du mois de décembre aient raté les attentes des économistes, le taux de chômage aux Etats-Unis ne cesse de reculer. Il repasse sous la barre des 4% pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire, ce qui équivaut au plein emploi. Cet indicateur devrait en outre conforter la Fed dans sa décision de normaliser sa politique monétaire en 2022, avec une première hausse de ses taux directeurs d’ici au printemps.

Bonne année boursière 2021 et meilleurs vœux pour 2022 !

Du point de vue de l’activité économique, le millésime 2021 se classe parmi les meilleurs depuis le début des années 1970 et ceci en dépit d’une pandémie de Covid-19 qui a continué de fortement perturber l’activité à l’échelle planétaire. Après une année 2020 difficile durant laquelle l’activité s’est contractée d’environ 3% dans le monde, la croissance a fortement rebondi en 2021 et devrait avoisiner 6%.

Un redressement spectaculaire qui a concerné la plupart des grandes économies et notamment les Etats-Unis, la Chine et la zone euro qui affichent toutes des progressions supérieures à 5% de leur Produit Intérieur Brut (PIB). Cette embellie mondiale a occasionné de forts mouvements sur les marchés financiers. Le marché obligataire s’affiche comme le grand perdant d’une année globalement très positive sur les autres grandes classes d’actifs. Le retour de la croissance s’est en effet accompagné d’un net dérapage de l’inflation.

Les investisseurs obligataires ont dès lors anticipé un durcissement à venir des politiques monétaires et des hausses de taux. Les obligations affichent presque partout des performances négatives à l’exception de quelques segments du marché comme celui des obligations à haut rendement aux Etats-Unis. Les actions signent au contraire un excellent résultat malgré des performances très dispersées au niveau géographique.

Ainsi, les bourses nord-américaines et européennes affichent d’excellentes performances, souvent supérieures à 20%, tandis que les bourses de pays émergents ferment la marche avec des performances souvent décevantes et parfois même négatives. On notera également que l’année 2021 a été marquée par une intense rotation au niveau des secteurs d’activité et des styles. 

Les matières premières postent également un excellent résultat global avec une hausse proche de 40% portée par des progressions très fortes des cours de l’énergie et des métaux industriels. Les métaux précieux ont en revanche quelque peu souffert du retour d’optimisme auprès des investisseurs.

Les placements alternatifs (hedge funds) ont conservé la dynamique positive enclenchée en 2020 et on signalera également la bonne année réalisée par les fonds immobiliers, notamment en Suisse.

En ce qui concerne les monnaies, l’année 2021 a clairement été celle du dollar américain qui termine en progression contre la plupart des grandes devises.

Nos choix d’allocation se sont globalement avérés judicieux dans ce contexte, en particulier la décision de sous-pondérer fortement la catégorie obligataire en faveur d’une surexposition des actions, des fonds alternatifs et dans une moindre mesure des matières premières.

Europe : 2021 un excellent cru !

Les bourses européennes n’ont pas à rougir de leur performance en 2021. Exprimé en monnaie locale, elles affichent une performance de plus de 20% sur l’année et suivent de près le marché américain, qui une fois de plus s’est retrouvé en tête de classement. De plus, elles surperforment de manière significative les autres marchés, notamment les bourses des pays émergents.

Au niveau sectoriel, les banques et la technologie ont affiché les meilleures performances, une combinaison assez rare dans l’histoire des bourses européennes. 

Alors que le secteur de la technologie a continué sur sa tendance, les banques font un retour après une longue période difficile. Malmenées par la crise financière, elles ont longtemps été considérées comme le maillon faible dans la zone euro, ce qui s’est traduit par des valorisations qui sont tombées à des niveaux planchers.

Il est vrai que les banques européennes reviennent de loin, mais suite à la réglementation mise en place par la Banque Centrale Européenne, elles se sont recapitalisées et devraient continuer de profiter de la reprise économique ainsi que de taux d’intérêt qui remontent. 

Les services publics et le secteur des voyages et des loisirs arrivent en queue de peloton. Ce dernier a été malmené suite aux vagues successives du Covid-19 qui ont retardé la reprise du tourisme. A notre sens, la thématique de la réouverture reste valide, bien que décalée dans le temps.

L’année 2022 a commencé sur une note plus volatile. Même si les bourses européennes auront de la peine à égaler les performances de 2021, elles devraient poursuivre leur rattrapage grâce à des valorisations attrayantes en termes relatifs et à la composition des indices plus cyclique et « value » que dans d’autres régions.

Pour approfondir

Informations légales

Ce site contient des informations relatives à un grand nombre de fonds de placement enregistrés et gérés dans différentes juridictions. Les informations de ce site web ne sont pas destinées aux personnes relevant de juridictions dans lesquelles (en raison de la nationalité des personnes, de leur lieu de résidence ou pour toute autre raison) la diffusion ou l’accès à ce site est interdit. Les personnes soumises à de telles restrictions locales ne doivent pas accéder à ce site web.
Les informations publiées sur ce site ne constituent ni une sollicitation ni une offre, ni une recommandation d’achat ou vente ou de toute autre transaction sur des instruments de placement.

Même si ce site reprend une large sélection de fonds à disposition, il n’englobe pas tous les fonds actuellement disponibles sur le marché. Dès lors, il peut exister des fonds correspondant mieux aux besoins de placement de l’utilisateur, mais qui ne figurent pas sur ce site. L’utilisateur doit être conscient du fait que les prix des parts de fonds de placement peuvent fluctuer vers le haut et vers le bas. En conséquence, la performance passée n’est pas une garantie de la performance future. Par ailleurs, les placements en devises différentes sont sujets aux fluctuations des taux de change.
Avant d’effectuer tout investissement dans un placement collectif, l’utilisateur doit lire impérativement et attentivement les prospectus de vente et les informations clés pour l'investisseur (KIID). Les prospectus et KIIDs des fonds sur ce site sont disponibles sur ce site, mais peuvent également être demandés gratuitement, auprès de Piguet Galland & Cie SA ou de la direction de fonds. L’utilisateur s’engage à lire les clauses de non-responsabilité relative à chaque fonds avant d’effectuer un placement.

Les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent détenir ou avoir détenu des participations ou des positions dans les fonds considérés ou peuvent être actifs ou avoir été actifs en tant que teneurs de marché pour ces titres. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent entretenir ou avoir entretenu des relations avec les sociétés concernées, peuvent offrir ou avoir offert des services de financement d’entreprise ou autres à ces sociétés ou peuvent siéger ou avoir siégé dans leur comité directeur.
Veuillez préalablement prendre connaissance des Conditions d'Utilisation du Site.

Informations personnelles
Nos services n'étant disponibles qu'aux résidents suisses, le choix du pays de domicile n'est pas disponible.
Vous devez accepter les conditions d'utilisation.
* champs obligatoires