Point sur les marchés – 30 avril 2018

Le résumé sur l’actualité économique de la semaine.

Nous contacter
pasture

L'essentiel

Après la rencontre des dirigeants des deux Corées, un certain optimisme se fait ressentir. En effet, après une ‘ère glaciale’, le dégel semble s’annoncer. La grande question est de savoir si les paroles peuvent être transformées en actes. Le chemin vers la paix est sans doute long et parsemé d’obstacles, ce qui explique la hausse relativement timide des bourses asiatiques la semaine dernière.

Lors de la réunion de la Banque Centrale Européenne, Monsieur Draghi s’est montré rassurant tant au niveau de l’évolution économique que de l’inflation. Sans surprise, la réaction des marchés financiers a été contenue : les taux ont légèrement fléchi et le dollar US a poursuivi son rebond contre la monnaie européenne. 

L’inflation nipponne reste désespérément en-dessous des objectifs fixés par la Banque du Japon. Il faut souligner que l’indice des prix à la consommation à Tokyo ne cesse de décevoir depuis plusieurs mois avec des taux de croissance qui sont passés de 1.4% en début d’année à 0.5% dernièrement. Avec un tel résultat, la BoJ ne devrait pas changer sa politique monétaire.

Les yeux toujours rivés sur les taux américains

Les risques géopolitiques qui ont accaparé l’attention des investisseurs ces dernières semaines perdent en intensité. Les tensions se sont en effet apaisées tant sur la péninsule coréenne, au Moyen Orient que sur le front de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. Dès lors, la crainte d’un retour de l’inflation réapparaît sur les radars des investisseurs. Un éventuel dérapage des prix est surtout guetté outre-Atlantique où l’économie évolue dans un contexte proche du plein emploi après quasiment dix années de croissance ininterrompue de l’activité. Les économistes craignent que si l’inflation venait à dépasser les attentes, cela forcerait la Réserve fédérale à accélérer le durcissement de sa politique monétaire au point de mettre un terme à un cycle économique qui compte parmi les plus longs de l’histoire moderne. Pourtant, les indicateurs continuent de démontrer que, si l’inflation revient sans aucun doute aux Etats-Unis, ce retour se fait de manière très progressive et ne menace pas de se transformer en dérapage incontrôlé. A cet égard, la publication des chiffres de la croissance au premier trimestre étaient attendus la semaine dernière. Les déflateurs utilisés par le département du commerce américain sont en effet des mesures très surveillées par la Fed et plus particulièrement en ce qui concerne le déflateur des dépenses de consommation (PCE). Les chiffres du premier trimestre approchent certes de l’objectif de 2% que s’est fixé la banque centrale, mais l’accélération tant redoutée ne semble pas se concrétiser. Ces statistiques ont contribué à ramener un peu de calme sur le marché obligataire américain. Les taux à 10 ans se sont ainsi détendus après être temporairement passés au-dessus du seuil psychologique de 3%. Cette détente s’est propagée à la plupart des marchés obligataires de par le monde. C’était notamment le cas en Europe où les premières estimations de l’inflation pour le mois d’avril ont aussi confirmé l’absence d’une réelle accélération des prix. Ce retour au calme a également été observé sur les actifs et monnaies des principaux marchés émergents qui avaient nettement sous-performé dernièrement. Nous pensons toujours que des taux longs en dollar très supérieurs à 3% ne se justifient pas dans le contexte d’inflation actuel. Le cas échéant, les actifs risqués devraient néanmoins s’accommoder d’une éventuelle poursuite du rebond des taux américains dans la mesure où celle-ci serait lente et progressive.

Etats-Unis : des fondamentaux qui ne fléchissent pas

Bien que seule une moitié des entreprises du S&P 500 a publié ses résultats à ce jour, on peut d’ores et déjà affirmer que le premier trimestre 2018 est un grand cru. Tout d’abord car la croissance des bénéfices a sensiblement accéléré durant cette période. Les analystes s’attendent à une progression bénéficiaire de plus de 22% année sur année et ce, malgré des comparaisons difficiles (le premier trimestre 2017 avait connu une croissance déjà forte de 14%). Ensuite, parce qu’en dépit d’attentes
ambitieuses, 80% des firmes ayant communiqué leurs résultats ont été capables de battre les projections des observateurs.

La réforme fiscale américaine récemment entrée en vigueur contribue pour beaucoup à cette amélioration. Mais on ne peut cependant pas lui attribuer tous les lauriers et l’environnement économique mondial porteur est également bien visible dans ces résultats. Les revenus des sociétés en témoignent et évoluent positivement de 7.5%, tirés par la technologie (+14%) et les secteurs les plus cycliques (Energie, Matériaux
et Industrielles).

Dans le même temps, de nombreux indicateurs macroéconomiques sont venus rassurer les investisseurs. Les fondamentaux de l’économie américaine ne fléchissent pas ! Cependant, le marché a accueilli assez froidement ces performances, qui devraient marquer le point culminant de la croissance aux USA avant une normalisation graduelle. A moins que les entreprises d’outre-Atlantique ne déjouent une fois encore les prédictions des économistes.

Pour approfondir

Informations légales

Ce site contient des informations relatives à un grand nombre de fonds de placement enregistrés et gérés dans différentes juridictions. Les informations de ce site web ne sont pas destinées aux personnes relevant de juridictions dans lesquelles (en raison de la nationalité des personnes, de leur lieu de résidence ou pour toute autre raison) la diffusion ou l’accès à ce site est interdit. Les personnes soumises à de telles restrictions locales ne doivent pas accéder à ce site web.
Les informations publiées sur ce site ne constituent ni une sollicitation ni une offre, ni une recommandation d’achat ou vente ou de toute autre transaction sur des instruments de placement.

Même si ce site reprend une large sélection de fonds à disposition, il n’englobe pas tous les fonds actuellement disponibles sur le marché. Dès lors, il peut exister des fonds correspondant mieux aux besoins de placement de l’utilisateur, mais qui ne figurent pas sur ce site. L’utilisateur doit être conscient du fait que les prix des parts de fonds de placement peuvent fluctuer vers le haut et vers le bas. En conséquence, la performance passée n’est pas une garantie de la performance future. Par ailleurs, les placements en devises différentes sont sujets aux fluctuations des taux de change.
Avant d’effectuer tout investissement dans un placement collectif, l’utilisateur doit lire impérativement et attentivement les prospectus de vente et les informations clés pour l'investisseur (KIID). Les prospectus et KIIDs des fonds sur ce site sont disponibles sur ce site, mais peuvent également être demandés gratuitement, auprès de Piguet Galland & Cie SA ou de la direction de fonds. L’utilisateur s’engage à lire les clauses de non-responsabilité relative à chaque fonds avant d’effectuer un placement.

Les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent détenir ou avoir détenu des participations ou des positions dans les fonds considérés ou peuvent être actifs ou avoir été actifs en tant que teneurs de marché pour ces titres. Par ailleurs, les membres du conseil d’administration ou les collaborateurs de Piguet Galland & Cie SA peuvent entretenir ou avoir entretenu des relations avec les sociétés concernées, peuvent offrir ou avoir offert des services de financement d’entreprise ou autres à ces sociétés ou peuvent siéger ou avoir siégé dans leur comité directeur.
Veuillez préalablement prendre connaissance des Conditions d'Utilisation du Site.

Maecenas consequat purus orci, nec bibendum massa lobortis imperdiet. Vestibulum vel urna efficitur, hendrerit felis sed, interdum enim. Aenean aliquet urna libero, eu posuere arcu volutpat eu. Pellentesque ut metus imperdiet, consequat velit sed, egestas augue. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Praesent convallis neque vitae tempor volutpat. Maecenas scelerisque semper dolor id cursus. In vitae justo in eros ornare hendrerit et id tellus. Suspendisse posuere nisl non consectetur consequat. Morbi egestas nunc et nisl dapibus, a consectetur lacus lacinia. Etiam feugiat ante eget luctus varius. Curabitur rutrum, velit eget molestie molestie, ipsum arcu ornare tortor, faucibus congue arcu est eu risus. Sed ut tellus dui. Phasellus feugiat quis ligula eu pretium.

Informations personnelles
Nos services n'étant disponibles qu'aux résidents suisses, le choix du pays de domicile n'est pas disponible.
Vous devez accepter les conditions d'utilisation.
* champs obligatoires